Publié le 20 juin 2023

Mis à jour le 13 juillet 2023

Plan sobriété, acte 2 : la mobilisation se poursuit

  • Mieux et moins consommer d’énergie

Photo d'illustration
Arnaud Bouissou / Terra

Après avoir réuni dix groupes de travail, l'acte 2 du plan sobriété fait un point d’étape sur ce qui a fonctionné cet hiver et propose de nouvelles mesures pour aller encore plus loin dans les d’économies d’énergie.

Acte 2 : ancrer la sobriété dans la durée pour atteindre nos objectifs climatiques

Lancé le 20 février 2023 par la ministre Agnès Pannier-Runacher, l’acte 2 du plan de sobriété énergétique a pour objectif d'inscrire la baisse de notre consommation de gaz et d'électricité dans la durée afin de tenir nos objectifs climatiques.

Cette seconde étape a réuni à nouveau, avec les ministres concernés, les dix groupes de travail qui avaient contribué à l'élaboration du plan de sobriété l'été dernier. Ils ont permis de faire le bilan des actions menées tout l’hiver, d’évaluer les résultats obtenus, d’identifier les réussites et les axes d’amélioration et de se projeter en identifiant les nouvelles mesures à prendre et en mettant en place un suivi régulier pour les pérenniser.

Ces groupes de travail ont donné lieu à la rédaction de feuilles de route sectorielles. Elles définissent les mesures de sobriété pour chaque secteur et mettent en place des structures de gouvernance spécifiques destinées à suivre les consommations énergétiques, identifier les meilleures pratiques et diffuser l’information à tous les acteurs.

Pour cet acte 2, afin d’aller plus loin, une attention particulière a été portée à la sobriété d’été, ainsi qu'aux mesures liées au carburant et au numérique.

Plus de 300 acteurs - experts, représentants du monde associatif et syndical, énergéticiens - rassemblés pour l'acte 2 du plan sobriété

2e volet de la campagne de communication

Afin d’ancrer la sobriété dans la durée, le Gouvernement lance, le 21 juin 2023, le deuxième volet de la campagne de communication "Chaque geste compte", avec un double message : remercier les Français pour les économies d’énergie inédites réalisées cet hiver et les encourager à poursuivre dans cette voie pendant l'été.

Acte 1 : mobilisation générale

Le plan de sobriété énergétique a été lancé le 23 juin 2022 par la Première ministre, Élisabeth Borne, et la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. Il s’est ensuite construit avec les acteurs publics et privés, secteur par secteur, jusqu’à sa présentation officielle le 6 octobre 2022.

Cet appel à la mobilisation générale a été entendu par les grands acteurs – État, collectivités et grandes entreprises, où les marges de manœuvre étaient les plus importantes – et par les Français : notre consommation de gaz et d’électricité a baissé de 12 % entre octobre et décembre 2022.

Objectif : diminuer notre consommation de gaz et d’électricité de 10 % d’ici fin 2024 et de 40 % d’ici 2050, par rapport à 2019.