Rapport environnement de l’aviation civile

Le Vendredi 11 juin 2021

Le rapport environnement de la DGAC présente chaque année les actions conduites par la profession et les pouvoirs publics pour réduire l’empreinte environnementale du transport aérien.

Le rapport environnement de la DGAC présente chaque année les actions conduites par le secteur aérien et les pouvoirs publics pour réduire l’empreinte environnementale du transport aérien. En 2020, face à une crise sanitaire mondiale inédite, le secteur, soutenu par le plan de relance aéronautique, poursuit plus que jamais ses engagements en faveur de l’environnement.

L’État a donné au transport aérien et à l’industrie aéronautique des objectifs clairs : développer une filière française de carburants alternatifs durables et concevoir, avant 2035, l’avion vert ‘zéro émission’.

A court terme, les carburants alternatifs durables réduiront les émissions de CO2 des avions. C’est dans cette perspective qu’a été présentée début 2020 la feuille de route sur les biocarburants avec un objectif d’incorporation de 2% en 2025 et de 5% en 2030.

Autre solution de court terme : l’optimisation des procédures de navigation aérienne. Début 2021, l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle a mené une évaluation opérationnelle des descentes douces en vue de leur généralisation en 2023. Elles consistent à diminuer la dispersion du trafic à l’arrivée et à lisser les trajectoires d’atterrissage des avions en supprimant les paliers, afin de réduire le bruit pour les populations survolées ainsi que les émissions gazeuses.

Retrouvez dans ce rapport 2020 les avancées de la transition écologique et énergétique du secteur qui permettent :

 

  • la décarbonation du transport aérien
  • la réduction des nuisances sonores
  • l’amélioration de la qualité de l’air
  • l’innovation technologique
  • la protection de la biodiversité