© Dimitri Defrance

Pluie et inondation

Ayons les bons réflexes

Service d'information sur les risques de crues des principaux cours d'eau en France - Téléchargez l'application

Comprendre les pluies et les inondations

L’été 2022 a été ponctué de sécheresses exceptionnelles et de feux de forêts sans précédents. À date, l’année 2023 semble assez similaire pour les températures sur l’arc méditerranéen. Les eaux de surface de la mer Méditerranée ont des valeurs actuellement très au-dessus des normales. La sécheresse pourrait donc laisser place à des averses et des orages intenses sur l’arc méditerranéen pouvant engendrer des inondations : en s’y préparant, en adoptant les bons réflexes, nous pouvons sauver des vies.

Consulter la FAQ sur les pluies et inondations

1|2

Comment se forment les épisodes méditérannéens ?

Les épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d'air chaud, humide et instable en provenance de la Méditerranée, qui peuvent générer de violents orages. Ils se produisent principalement en automne, lorsque la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. En seulement quelques heures ou quelques jours, il peut alors tomber l'équivalent de plusieurs mois de précipitations. Ces épisodes de pluies intenses peuvent conduire à des crues soudaines et dangereuses à l’origine de nombreux dégâts, engendrer des victimes, et avoir de nombreux impacts économiques et environnementaux.

2|2

En amont, comment être prévenu d’un risque de pluie intense et/ou d’inondation ?

 

Météo-France  informe via la vigilance météo, les citoyens et les pouvoirs public de phénomènes météorologiques dangereux pour le jour courant et le lendemain. Cette information de vigilance complète les prévisions météorologiques.

 

Le réseau Vigicrues du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires produit quant à lui la vigilance et la prévision sur les crues.

Laurent Mignaux / Terra

Les bons comportements en cas de pluies intenses ou d'inondations soudaines

J'évite de me déplacer

Rester abrité

Je reporte tous mes déplacements à pied ou en voiture.

Eviter de se déplacer

Éviter de se déplacer

Je laisse mes enfants en sécurité à l’école.

Je me réfugie à l'étage

Se réfugier à l'étage

Je reste ou je rentre dans un bâtiment et je me réfugie à l'étage.

Couper les réseaux

Couper les réseaux

Je coupe, si possible et sans me mettre en danger, les réseaux de gaz, d’électricité et de chauffage.

Image d'illustration

Éviter la voiture

Je ne prends pas ma voiture, moins de 30 cm d'eau suffisent pour l'emporter.

Ne pas descendre

Ne pas descendre

Je ne descends pas dans les sous-sols ou les parkings souterrains.

Je m'éloigne des cours d'eau

S'éloigner des cours d'eau

Je m’éloigne des cours d’eau, des berges et des ponts. Pour éviter la foudre, je ne me réfugie pas sous un arbre.

Rester informé

Je reste informé et à l’écoute des consignes des secours et de ma mairie.

Etre solidaire

Être solidaire

Je me soucie des personnes vulnérables et isolées en privilégiant les SMS afin de laisser les réseaux disponibles pour les secours.

Comment diffuser les bons réflexes ?

 

La Boîte à risques

 

Professeurs, éducateurs, parents… : Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires met à votre disposition la Boite à risques. Il s'agit d'un outil pour aborder, de façon ludique, les risques naturels susceptibles d'impacter le plus la France métropolitaine : le risque de pluies-inondations et le risque de feux de forêt et de végétation. 

 

Pour avoir plus d'informations sur la Boîte à risques feux ou inondations, vous pouvez écrire à l'adresse boite-a-risques@developpement-durable.gouv.fr.

 

Pour en savoir plus : La Boite à risques 

La Boîte à risques

Je prépare à l'avance mon kit d'urgence 72h

1|2

Qu'est-ce qu'un kit d'urgence 72h ?

Coupures d’électricité, de gaz et d’eau courante, routes impraticables : lorsqu’une catastrophe majeure survient, les premières 72 heures sont souvent les plus éprouvantes. Préparer un kit d'urgence 72h en amont permet alors, si nécessaire, de rester chez soi en sécurité dans l’attente des secours. Il peut également être utile en cas de départ précipité.

Ce kit d'urgence 72h doit être placé dans un endroit facile d’accès pour être récupéré le plus rapidement possible, tout en étant hors de portée de l’eau. Il ne faut par exemple pas le stocker dans une cave ou en sous-sol.

2|2

Quels éléments composent un kit d’urgence 72h ?

  • Eau potable en quantité (6L par personne en récipient scellé)
  • Nourriture non périssable et ne nécessitant pas de cuisson
  • Lampe de poche avec piles ou à dynamo
  • Couteau de poche ou ouvre-boîte
  • Bougies avec allumettes ou briquet
  • Radio avec piles, avec des piles de rechange
  • Trousse médicale de premiers secours
  • Un double des clés
  • Les photocopies des papiers d’identité
  • Les médicaments
  • De l’argent liquide
  • Des vêtements chauds...

Vous habitez en Outre-mer ?

Découvrez le clip de la campagne 2023

Nos partenaires

Ils sont engagés dans la campagne de prévention des pluies et inondations : Météo-France, Département de France (ADF), Intercommunalité de France, Association Nationale des Élus des Bassins (ANEB), Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL), Assurance prévention, Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF), La Croix-rouge, Centre Européen de Prévention du Risque d'Inondation (CEPRI), l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), Gîtes de France, Groupe Altice Media, Radio VINCI Autoroutes, La Poste, Association Prévention MAIF, Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, Fédération nationale des sapeurs pompiers de France.