La transition énergétique en France

Lumière sur...

Le mix énergétique

Que cela soit dans le secteur des transports, dans l’industrie ou pour la production d’électricité, la France utilise plusieurs sources d’énergie, comme le nucléaire, le pétrole, les énergies renouvelables, avec des proportions qui varient d’une année à l’autre. C’est ce que l’on appelle le mix énergétique. Aujourd’hui, le mix énergétique français dépend encore à plus de 60% des énergies fossiles.

Pour atteindre ses objectifs climatiques, la France doit décarboner son mix et remplacer les sources fossiles par de l’électricité.  

Le mix électrique

Dans le mix énergétique, l’électricité que nous produisons et consommons est elle-même assurée par différentes sources d’énergie : nucléaire, énergies renouvelables et fossiles. 

Dans le cadre de sa transition énergétique, la France va devoir produire plus d’électricité décarbonée. 

 

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)

Les énergies renouvelables électriques

1|4

Énergie éolienne terrestre et en mer, alimentée par le vent

2|4

Énergie solaire, alimentée par le soleil

3|4

Biomasse, issue de matières organiques d’origine végétale et animale

4|4

Énergie hydraulique, alimentée par l’eau

L’énergie nucléaire

La France compte aujourd'hui 18 centrales nucléaires en exploitation sur son territoire. Elles regroupent un total de 56 réacteurs à eau pressurisée de puissance, pour une puissance installée du parc nucléaire de près de 63 GWe.
Un 57e réacteur est actuellement en construction : l'EPR (European Pressurized Reactor) de Flamanville, dans la Manche.