Trajectoire de réchauffement de référence pour l’adaptation au changement climatique (TRACC)

Le Lundi 22 janvier 2024

Pour avancer de manière coordonnée sur le sujet de l’adaptation au changement climatique, La France se dote d’une trajectoire de réchauffement de référence pour l’adaptation au changement climatique (TRACC). Définie à partir du scénario tendanciel, elle doit servir de référence à toutes les actions d’adaptation menées en France.

Le scénario de référence

Dans le scénario retenu, le réchauffement mondial se poursuit et se stabilise à + 3 °C en 2100 par rapport à l’ère pré-industrielle, soit environ + 4 °C en moyenne sur la France métropolitaine. Ce scénario correspond à la poursuite des politiques mondiales existantes, sans mesures additionnelles.

La France à + 4 °C

La France à + 4 °C

Afficher la version texte de l'infographie

Villes / Analogues climatiques prenant en compte plusieurs paramètres : température moyenne, température minimale de janvier, température maximale de juillet, précipitations annuelles.

Lille aura le climat de Bilbao

Paris aura le climat de Montpellier

Brest aura le climat de Vigo (Espagne)

Lyon aura le climat de Rome

Toulouse aura le climat de Valence

Marseille aura le climat de Séville

En 2023, l'augmentation de la température moyenne annuelle en France est de + 1,7 °C par rapport aux années 1850-1900

En 2050, l'augmentation prévue est de + 2,7°C.


Crédits : Météo-France, selon Giec

PROJECTIONS

 

En 2050 :

  • perte d’1/3 de l’aire d’occupation des chênes (première essence des forêts métropolitaines) ;
  • perte de 2/3 de l’aire d’occupation du hêtre avec un repli vers les massifs montagneux et le nord-est de la France.

En 2100 :

  • enneigement limité à 10 jours dans les Pyrénées et à 20-40 jours dans les Alpes (avec des variations géographiques : moins de 5 jours de neige par an dans le sud du massif alpin, par exemple) ;
  • disparition des glaciers alpins d’ici à 2100 ;
  • 40 à 50 nuits tropicales (température supérieure à 20 °C) par an dans les zones urbaines de la moitié nord de la France (autant que le maximum du littoral méditerranéen aujourd’hui), plus de 90 nuits par an dans les zones les plus exposées du pourtour méditerranéen ;
  • vagues de chaleur d’1 ou 2 mois l'été sur l’arc méditerranéen, le couloir rhodanien et la vallée de la Garonne.

Objectifs du projet de trajectoire

La définition d’une trajectoire de réchauffement de référence pour l’adaptation au changement climatique doit permettre de :

    • mettre à jour les référentiels de risque , normes et réglementations techniques qui doivent prendre en compte les effets du changement climatique dans tous les domaines (bâtiment, transport, énergie, réseaux, risques naturels…) ;

    • accompagner l’adaptation des collectivités territoriales : la TRACC sera progressivement intégrée dans l’ensemble des documents de planification territoriaux ;

    • accompagner l’adaptation de l’activité économique : pour chaque secteur, des études de vulnérabilité basées sur la TRACC permettront d’élaborer des plans d’adaptation au changement climatique.

 

Solutions

  • rénovation des bâtiments en tenant compte du confort d’été
  • cours d’école désimperméabilisées et végétalisées
  • rues végétalisées ou avec des voiles d’ombrage
  • protections solaires sur les bâtiments
  • fontaines d’eau potable
  • infiltration des eaux de pluie à la parcelle
  • intégration du confort d’été dans les cahiers des charges des matériels roulants
  • nouvelles cultures : sorgho, chanvre, lentilles, pois chiche, pistaches
  • tourisme à la montagne l’été pour se rafraîchir

Méthode et consultation

Décembre 2022 : rapport de parangonnage des politiques d’adaptation au changement climatique en France et à l’international (8 pays)

30 janvier 2023 : lancement d’un travail sur une trajectoire de référence en matière d’adaptation au changement climatique

23 février 2023 : 1re réunion du comité de pilotage adaptation (ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, Ademe, BRGM, Météo-France, Cerema, IGN)

16 mars 2023 : 2e réunion du comité de pilotage adaptation

4 avril 2023 : 3e réunion du comité de pilotage adaptation

4 mai 2023 : avis favorable unanime du conseil national de la transition écologique (CNTE) pour l’élaboration d’une trajectoire d’adaptation à +4 °C en France métropolitaine d’ici la fin du siècle

23 mai-15 septembre 2023 : publication et mise en consultation du projet de TRACC

Automne 2023 : lancement des 4 chantiers de déclinaison de la TRACC pour les territoires, les normes, les entreprises et la biodiversité

Janvier 2024 : mise en consultation d’une 1re version du Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC3)

FAQ adaptation

Revenir en haut de la page