Sobriété énergétique : un an après, on continue !

Le Lundi 16 octobre 2023


Crédits : Damien Carles / Terra

À l’initiative de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, un colloque sur la sobriété énergétique s’est réuni jeudi 12 octobre 2023 à Paris. Un an après la présentation du premier plan de sobriété énergétique, cet événement a fait le bilan d’un plan en deux actes qui a permis de réaliser, sur une année entière, ce que la France n’avait pas su faire en plusieurs décennies : diminuer la consommation d’énergie de 12 %.

Au-delà du bilan du plan de sobriété lancé en 2022, le colloque a permis de souligner la mobilisation des grands acteurs, comme l’État, les grandes collectivités et les grandes entreprises, ainsi que des secteurs d’activité, comme les cinémas ou encore la filière du football professionnel.

Il s’agissait également d’ouvrir le champ en donnant la parole à des personnalités de la société civile, experts, scientifiques du climat ou de la santé, évoquant les bénéfices de la sobriété dans le quotidien des Français.

Grâce à ce plan, notre pays a réussi un exploit sans précédent depuis des décennies : réduire notre consommation combinée d’électricité et de gaz de 12 % sur l’ensemble de l’année après correction des effets météorologiques. Ces résultats doivent beaucoup à la méthode que nous avons mise en place : un État exemplaire, qui s’impose les plus fortes contraintes ; des entreprises, en particulier les plus grosses, qui s’engagent ; et des Français que l’on accompagne et qui agissent, individuellement, à la hauteur de leurs moyens.

5 nouvelles annonces pour aller plus loin

1/ Poursuivre la mobilisation des grandes entreprises.
2/ Permettre aux Français de mieux piloter leur consommation d’énergie grâce à un « plan thermostat ».
3/ Encadrer et clarifier la réglementation sur la pollution lumineuse.
4/ Promouvoir les mobilités propres en entreprise.
5/ Proposer des offres pour valoriser les économies d’énergies et faire baisser les factures : les énergéticiens s’engagent.

Revenir en haut de la page