Coup de pouce "Chauffage"

Le Mardi 6 décembre 2022

Depuis le début de l’année 2019, le ministère de la transition écologique et solidaire a fait le choix de massifier ce dispositif et d’aider désormais tous les particuliers à sortir des énergies fossiles et à diminuer significativement leurs factures de chauffage.

Qui peut bénéficier de l'offre « Coup de pouce » ?

Tous les ménages peuvent bénéficier de cette offre. Les montants de primes attribués seront cependant différenciés en fonction de leurs niveaux de ressources. Les ménages les plus modestes bénéficieront de primes plus importantes.

Ménages modestes

Nombre de personnes composant le ménage

Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€)*

Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)*

1

25 714

19 565

2

37 739

28 614

3

45 326

34 411

4

52 925

40 201

5

60 546

46 015

Par personne supplémentaire

+ 7 613

+ 5 797

*Plafonds en vigueur depuis le 1er janvier 2022

Les revenus pris en compte correspondent à la somme des revenus fiscaux de référence mentionnés sur les avis d’imposition ou de non imposition de l’ensemble des personnes composant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1. Les avis de situation déclarative émis par l'administration fiscale peuvent également être utilisés.

Votre avis d’imposition sur le revenu ou un autre document justifiant de vos revenus vous sera demandé pour prouver votre éligibilité.

Quels sont les montants des primes ?

Les signataires pourront s’engager « à la carte » en signant la charte « Coup de pouce Chauffage », et en sélectionnant les gestes de chauffage qu’ils souhaitent mettre en place.

En fonction du revenu des ménages et du type d'équipement à remplacer, la charte « Coup de pouce Chauffage » prévoit des primes d’au moins :

Pour le remplacement d’une chaudière* par :

 

Chaudière biomasse performante

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

Système solaire combiné

Pompe à chaleur hybride

Raccordement d'une maison individuelle à un réseau de chaleur EnR&R**

Prime pour les ménages modestes

4000 €

4000 €

4000 €

4000 €

700 €

Prime pour les autres ménages

2500 €

2500 €

2500 €

2500 €

450 €

* individuelle au charbon, au fioul ou au gaz, autres qu’à condensation (depuis le 29 octobre 2022, la condition quant au fait que l’équipement de chauffage remplacé n’est pas à condensation est supprimée).

** Réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération

Pour le remplacement d’un équipement indépendant de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois très performant :

Prime pour les ménages modestes 800 €

Prime pour les autres ménages

500 €

Pour le remplacement, dans un bâtiment collectif, d’un conduit d’évacuation des produits de combustion incompatible avec des chaudières individuelles au gaz à condensation :

Prime par chaudière à raccorder au conduit dans le cas de ménages modestes 700 €
Prime par chaudière à raccorder au conduit pour les autres ménages   450 €

 

Les modalités du dispositif mis en place sont définies par les arrêtés du 31 décembre 2018 (ainsi que son rectificatif paru au JO du 19 janvier 2019), du 12 juillet 2019, du 25 mars 2020, du 5 octobre 2020, du 16 octobre 2020, du 13 avril 2021 , du 30 septembre 2021, du 10 décembre 2021 et du 22 octobre 2022. Ces arrêtés mettent en place des bonifications pour certaines opérations standardisées d’économies d’énergie et précisent les pièces à fournir à l’appui de la justification des travaux.

Le "Coup de boost Fioul"

A compter du 29 octobre 2022 (date de signature du devis), les signataires de la charte Coup de pouce "Chauffage" peuvent s'engager sur des montants minimaux de primes plus élevés, dès lors que l'équipement installé vient en remplacement d'une chaudière fonctionnant au fioul. Ces offres concernent les opérations engagées jusqu'au 30 juin 2023 et achevées au plus tard le 31 décembre 2023.

 

Chaudière biomasse performante

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

Système solaire combiné

Pompe à chaleur hybride

Raccordement d'une maison individuelle à un réseau de chaleur EnR&R*

Prime pour les ménages modestes

5000 €

5000 €

5000 €

5000 €

1000 €

Prime pour les autres ménages

4000 €

4000 €

4000 €

4000 €

900 €

* Réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération

Quelles entreprises proposent ces offres ?

Les primes sont versées, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, par les signataires de la charte « Coup de pouce Chauffage ». Il s'agit principalement des vendeurs d’énergie.

Chaque signataire devra proposer aux ménages une palette d’offres couvrant au moins un des gestes de chauffage.

Les offres proposées par les signataires de la charte doivent être mises en œuvre au maximum 30 jours après la date de leur signature. Chaque signataire présente l’ensemble de ses offres sur un site Internet accessible au public.

Les entreprises signataires assureront auprès des ménages la promotion des actions complémentaires de rénovation de leur logement et l’information sur les autres dispositifs d’aide existants ainsi que sur le réseau France Rénov'.

Quelles sont les étapes à suivre pour bénéficier de la prime ?

  1. Vérifier que je suis éligible et le niveau de prime auquel je peux prétendre (cf. ci-dessus le tableau des conditions de ressources) ;
  2. Choisir l'opération que je souhaite effectuer : installer une chaudière biomasse, installer une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, installer un système solaire combiné, installer un appareil de chauffage au bois très performant, effectuer le raccordement d'une maison individuelle à un réseau de chaleur ou remplacer un conduit d’évacuation des produits de combustion pour le rendre compatible avec la pose de chaudières à condensation. Attention, des conditions sur les performances des équipements s’appliquent (voir ci-dessous) ;
  3. Choisir l’entreprise signataire de la charte : comparez les différentes offres disponibles sur le site Internet de chaque signataire de la charte ;
  4. Accepter l'offre du signataire de la charte (ou un de ses partenaires) avant de signer le devis des travaux. Cette offre devra obligatoirement comporter un document décrivant la proposition ;
  5. Signer le devis proposé par un professionnel RGE. Attention, des conditions sur les performances des équipements s’appliquent (voir ci-dessous) et, pour certaines opérations, l’entreprise doit être qualifiée RGE à la date de signature du devis ;
  6. Faire réaliser les travaux par le professionnel. Attention, la facture doit expressément mentionner la dépose de l’équipement de chauffage existant ainsi que la mention de l’énergie de chauffage (charbon, fioul, gaz ou électricité) et le type d’équipement déposé (en dehors du cas des conduits d’évacuation des produits de combustion). Il y est également mentionné en cas de remplacement des chaudières qu’il s’agit d’une chaudière autre qu’à condensation ou à défaut, il est fait mention de la marque et de la référence de la chaudière déposée (depuis le 29 octobre 2022, la condition quant au fait que l’équipement de chauffage remplacé n’est pas à condensation est supprimée). Enfin, la facture indique la performance des équipements de chauffage installés lorsque que celle-ci est exigée par la fiche d’opération standardisée correspondante ;
  7. Retourner les documents (factures, attestations sur l’honneur, etc.) au signataire de la charte ou à son partenaire dans les délais prévus.

Aide à la rénovation énergétique (cas 1)

Aide à la rénovation énergétique (cas 1)

Afficher la version texte de l'infographie

La famille Martin :

1 enfant, 25 000€ de revenus annuels (très modeste)

Ils souhaitent remplacer leur chaudière fioul par une chaudière à granulés plus performante et écologique.

... mais le devis total atteint 18 200 €

En 20019, ils bénéficieraient : d'au moins 4 000 € de CEE et de 8 630 € d'aide de l'ANAH puis de 1 800 € remboursés au titre du CITE l'année suivante

= 5 570 € à payer immédiatement.

En 2020, ils bénéficieront : d'au moins 4 000€ de CEE et de 11 200 € (dont 1 200 € pour la dépose de la cuve à fioul) de prime unifiée

= 3 000 € à payer immédiatement

BN : Le reste à charge peut-être financé par un éco-PTZ et par le chèque énergie.

Aide à la rénovation énergétique (cas 2)

Aide à la rénovation énergétique (cas 2)

Afficher la version texte de l'infographie

La famille David

2 enfants, 30 000 € de revenus annuels (très modeste)

Ils souhaitent installer un nouveau poêle à bûches

..... mais le devis réalisé pour ces travaux est de 4 200 €

En 2019, ils bénéficieraient : d'au moins 800 € de CEE et de 2 000 € d'aide de l'ANAH puis de 420 € remboursés au titre du CITE l'année suivante

= 1 400 € à payer immédiatement

En 2020, ils bénéficieront : d'au moins 800 € de CEE et de 2 500 € de prime unifiée

= 900 € à payer immédiatement

NB : Le reste à charge peut-être financé par un éco-PTZ et par le chèque énergie.

Sous quelle forme vais-je recevoir la prime ?

La prime peut :

  • être versée par virement ou par chèque ;
  • être déduite de la facture ;
  • être donnée sous forme de "bons d'achats" pour des produits de consommation courante.

La prime est-elle cumulable avec d'autres aides ?

Le « Coup de pouce Chauffage » est cumulable avec MaPrimeRénov et l’éco-prêt à taux zéro. Par contre, ce dispositif n’est pas cumulable avec les aides de l’ADEME ou les offres des acteurs éligibles du dispositif CEE pouvant donner lieu à la délivrance de certificats d’économies d’énergie.

Le bénéficiaire ne peut prétendre pour une même opération qu’à une seule prime versée dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Où se renseigner pour avoir des conseils ?

Vous pouvez consulter la plateforme france-renov.gouv.fr ou contacter un conseiller France Rénov' au 0808 800 700 (service gratuit + prix de l'appel) pour vous accompagner dans votre projet de rénovation.

Pour chaque offre, les signataires de la charte « Coup de pouce Chauffage » mettent à disposition du public un site internet et le cas échéant les contacts (téléphonique ou internet) où les ménages peuvent se renseigner.

Quelles sont les offres disponibles ?

Chaudière à biomasse

Remplacer ma vieille chaudière au fioul, gaz ou charbon par une chaudière à biomasse : les offres pour une prime d'au moins 4000 € (selon ressources)

La chaudière neuve à biomasse est installée en maison individuelle et doit être de classe 5 selon la norme NF EN 303.5 ou avoir obtenu le label flamme verte. Cette mention est portée sur la facture.

PAC air/eau ou eau/eau

Remplacer ma vieille chaudière au fioul, gaz ou charbon par une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau : les offres pour une prime d'au moins 4000 € (selon ressources)

La pompe à chaleur neuve doit avoir une efficacité énergétique saisonnière d’au moins 111 % pour les pompes à chaleur moyenne et haute température et d’au moins 126 % pour les pompes à chaleur basse température (hors dispositif de régulation). Cette information figure sur le devis, sur la fiche technique du produit et sur son étiquetage énergétique. Cette mention ainsi que le type de pompe à chaleur (basse, moyenne ou haute température) sont portés sur la facture.

Système solaire combiné

Remplacer ma vieille chaudière au fioul, gaz ou charbon par un système solaire combiné : les offres pour une prime d'au moins 4000 € (selon ressources)

Le système est neuf, couplé à des émetteurs de chauffage central à basse température et est installé en maison individuelle. Il est destiné au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire. Les capteurs solaires doivent avoir une productivité supérieure ou égale à 600 W/m2 de surface d’entrée de capteur et doivent posséder une certification CSTBat, Solarkeymark ou équivalente. La productivité des capteurs et la certification obtenue sont mentionnées sur la facture. Sont exclus les capteurs hybrides produisant chaleur et électricité.

PAC hybride air/eau

Remplacer ma vieille chaudière au fioul, gaz ou charbon par une pompe à chaleur hybride air/eau : les offres pour une prime d'au moins 4000 € (selon ressources)

La pompe à chaleur hybride neuve doit avoir une efficacité énergétique saisonnière d’au moins 111 %  avec son dispositif d’appoint (hors régulation). La pompe à chaleur est équipée d’un régulateur de classe IV au minimum. L’efficacité énergétique saisonnière de la pompe à chaleur figure sur le devis, sur la fiche technique du produit et sur son étiquetage énergétique. Cette mention ainsi que le type de pompe à chaleur (moyenne ou haute température) et la classe du régulateur sont portés sur la facture. Les pompes à chaleur utilisées uniquement pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire et les pompes à chaleur à basse température ne sont pas éligibles.

Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R

Raccorder une maison individuelle à un réseau de chaleur EnR&R existant : les offres pour une prime d'au moins 700 € par maison (selon ressources)

L’opération concerne le raccordement d'une maison individuelle existante. Pour les opérations engagées à compter du 1er septembre 2022, la maison n’a jamais été raccordée à un réseau de chaleur dans le délai de cinq ans précédant la date de l'engagement de l'opération et, le cas échéant, pour laquelle le ou les raccordements précédents n'ont pas fait l'objet d'une demande de certificats d’économies d’énergie. Le réseau de chaleur doit être alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération.

 

Appareil indépendant de chauffage au bois

Remplacer mon poêle à charbon par un appareil de chauffage au bois : les offres pour une prime d'au moins 800 € (selon ressources).

L’appareil de chauffage au bois est installé en maison individuelle. Il est labellisé Flamme verte 7* ou possède des performances équivalentes. Pour les appareils utilisant des bûches de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 75% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,12%. Pour les appareils utilisant des granulés de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 87% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,02%. La facture mentionne le rendement énergétique et la concentration en monoxyde de carbone des fumées ou la labellisation Flamme verte 7* de l’appareil.

Conduit d’évacuation des produits de combustion

Remplacer un ancien conduit d’évacuation des fumées par un conduit compatible avec l’installation d’une chaudière individuelle au gaz à condensation : les offres pour une prime jusqu’à 700 € par chaudière à raccorder (selon ressources).

L’opération est réalisée dans un bâtiment résidentiel collectif. Le conduit d’évacuation des produits de combustion vient en remplacement d’un conduit individuel de longueur supérieure ou égale à 10 mètres ou d’un ou plusieurs conduits de fumées collectifs de type Shunt, Alsace, alvéole technique gaz pour chaudières non étanches ou en remplacement de conduits collectifs pour chaudières étanches à tirage naturel (type 3Ce).

Comment devenir signataire d'une charte ?

Les acteurs éligibles au dispositif CEE souhaitant proposer des offres « Coup de pouce Chauffage » adressent par courrier suivi (recommandé avec AR) la charte correspondante dûment remplie, datée et porteuse de leur signature et de leur cachet commercial à l'adresse suivante :

Direction générale de l’énergie et du climat
Bureau 5CD

Opération "Coup de pouce 2019-2020"
92055 LA DEFENSE CEDEX

Ils adressent en complément par courriel (à cee@developpement-durable.gouv.fr avec le titre "Engagement Coup de pouce Chauffage - Nom du signataire") :

  • une copie de la charte dûment remplie, datée et signée concernant leurs offres,
  • les références de l'offre d'incitation financière répondant à la charte, pour chacun des types de travaux :
    • coordonnées de la personne morale signataire de la charte et porteuse de l'offre,
    • nom commercial de l'offre,
    • coordonnées de la personne à contacter en charge du suivi de ces offres,
    • lien internet de présentation de l’offre et les coordonnées de contact pour le public,
    • date de prise d’effet des différentes offres.

Ces éléments permettront à la DGEC de référencer ces offres sur son site internet.

Le référencement ne pourra intervenir que si :

  • le signataire de la charte est éligible au dispositif des CEE pour la cinquième période (pour les délégataires, la délégation devra avoir été validée par le PNCEE),
  • la charte est complète,
  • les offres clairement identifiées et le site Internet mis en place.

La date de prise d’effet des offres mentionnée sur le site Internet de la DGEC fixera la date d’engagement des opérations éligibles au dispositif Coup de pouce du signataire.

Le non-respect des conditions d’une charte ou le manquement aux dispositions relatives au dispositif des certificats d’économies d’énergie pourra entrainer le déréférencement du signataire et la suppression de toute référence à son engagement.

Avenant

Cette procédure doit également être suivie par les signataires en cas d’avenant à une charte déjà en vigueur. Ils indiqueront dans ce cas qu’il s’agit d’un avenant (en cochant la case correspondante) et mentionneront à la ligne suivante le motif de l’avenant (par exemple pour les offres en application de l’arrêté du 12 juillet 2019 : « Extension de la charte aux chaudières biomasse » ou « Extension de la charte au remplacement de conduits d’évacuation des produits de combustion »). La date de prise d’effet de la charte à indiquer sera celle correspondant à la mise en place de ces nouvelles offres.

Le signataire transmet (en plus de l’original par courrier) une copie de la charte correspondante, dûment remplie, datée et signée, par courriel à cee@developpement-durable.gouv.fr avec le titre "Engagement Coup de pouce Chauffage Avenant - Nom du signataire") en précisant notamment les références et noms commerciaux des nouvelles offres d'incitation financière, la date de leur prise d’effet et la mention de non modification des offres déjà référencées. Il met à jour son site internet avec les informations concernant ses nouvelles offres.

Bilan mensuel

Un modèle de tableau permettant à chaque signataire d’une charte « Coup de pouce Chauffage » d’effectuer le bilan chiffré mensuel de la mise en place de ses offres est disponible ci-après.

Ce document est transmis à la DGEC avant le 5 du mois en cours avec les données du mois écoulé et celles des mois précédents qui seront actualisées. Ce fichier unique annule et remplace le fichier transmis le mois précédent.

Afin de faciliter la gestion de ces statistiques par la DGEC, il convient de suivre les recommandations indiquées dans l'onglet "Mode d'emploi" et d'intituler le courriel et le fichier de suivi selon le format suivant : "Nom du signataire - Bilan Coup de Pouce Chauffage - mois année" ("mois" est le mois échu).

Statistiques

Le Coup de pouce "Isolation" ayant pris fin en juin 2022, le fichier ci-dessous met à disposition du public des statistiques mensuelles concernant la mise en oeuvre des opérations du Coup de pouce "Chauffage". Ces données couvrent janvier 2019 à octobre 2022.

Données géographiques :

Les fichiers ci-dessous mettent à disposition des des données et des cartes à l'échelle départementale. Les données à la maille du département sont  issues du reporting du Coup de pouce "Chauffage" et ont été collectées auprès d’un nombre restreint d’acteurs (4 à 6) réalisant au total près de 80 % des opérations. Cumulés de janvier 2019 à décembre 2021, les opérations de cet échantillon représentent plus de 90 % de la totalité des opérations du fioul vers les PAC et PAC Hybrides, 73 % vers les chaudières biomasse et 67 % vers les chaudières au gaz THPE. Les données présentées dans les cartes concernent les travaux engagés.

Question(s) / Réponse(s)

Revenir en haut de la page