CALIPSO, une classification sonore pour les avions légers

Le Lundi 7 janvier 2019

La classification des avions légers selon leur indice de performance sonore (CALIPSO) fait son chemin, une classification qui vise à favoriser le dialogue entre riverains des aérodromes et usagers de l’aviation légère.

CALIPSO, un outil de dialogue

CALIPSO permet :

  • à tous de consulter la classe d’appartenance des avions référencés par immatriculation ou par aérodrome,
  • aux propriétaires d’avion léger de procéder à une demande de classement.

La France est le premier pays à développer une classification sonore pour les avions légers basée sur des mesures prises en situations réelles de vol et exprimée au moyen d’un indice de performance sonore défini en référence au bruit maximal d’une conversation (68 décibels).

Aujourd’hui, plus de 850 avions sont référencés dans la base de données CALIPSO qui identifie quatre classes acoustiques.

Depuis juin 2013, ce dispositif novateur met à la disposition du public des données objectives relatives au bruit des avions légers et favorise ainsi un dialogue argumenté entre les usagers de l’aviation légère et les riverains des aérodromes. Si les propriétaires d’avion ne sont pas obligés de faire classer leur appareil, ils y sont fortement encouragés car l’absence de visibilité sur le bruit émis par leur appareil pourra avoir des conséquences sur son exploitation durant les plages horaires où la gestion du bruit s’avère indispensable.

 

La méthode de classification des avions

La classification CALIPSO, qui a fait l’objet d’une concertation avec l’ensemble des intéressés (associations de riverains, fédérations d’aviation légère, industriels…) est entrée en vigueur le 1er juillet 2013 par voie d’arrêté ministériel, à l’issue d’une phase de consultation publique.

CALIPSO s’appuie sur l’indice de performance sonore des avions (IP) déterminé grâce à des mesures prises en situation de vol et exprimé en référence au bruit maximal d’une conversation (68 décibels) :

  • un IP 0 indique en moyenne un niveau de bruit perçu au sol égal à celui de la conversation,
  • un IP 30 indique en moyenne un niveau de bruit perçu au sol inférieur de 3 décibels à celui de la conversation,
  • un IP 60 indique en moyenne un niveau de bruit perçu au sol inférieur de 6 décibels à celui de la conversation.

Note : la valeur de 3 décibels correspond à une atténuation perceptible par l’oreille humaine.

En fonction de ce critère, les avions sont classés selon quatre classes, des plus performants aux moins performants :

  • classe A : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 60.
  • classe B : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 30 et inférieur à 60.
  • classe C  : avions dont l’indice de performance sonore est égal ou supérieur à 0 et inférieur à 30.
  • classe D : avions dont l’indice de performance sonore est inférieur à 0

Questions fréquentes sur CALIPSO

Contact

Qui contacter pour toute demande d’information ?

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question dans la FAQ ci-dessus, envoyez-nous votre demande à l’adresse mail calipso.dta-bf@aviation-civile.gouv.fr.
Nous vous répondrons dès que possible.