Publié le 28 juin 2024

Publication du référentiel général pour l'IA frugale : s'attaquer à l'impact environnemental de l'IA et défendre la diffusion de l'IA frugale

  • Communiqué de presse

Aujourd'hui, les systèmes d'intelligence artificielle font l'objet d'une utilisation massive, et nécessitent des ressources numériques beaucoup plus performantes, et donc globalement plus consommatrices. De plus en plus de clients d’IA, à commencer par la puissance publique, ont des attentes basées sur l'impact environnemental de l'IA. Pour y répondre et réduire globalement cet impact dans toutes les organisations, il est primordial de disposer d'un référentiel pour outiller les acteurs à l’évaluation de ces impacts.

C’est pourquoi un groupe de travail a été lancé en janvier 2024, piloté par l’Ecolab du Commissariat Général au Développement Durable, en partenariat avec l’AFNOR et dans le cadre de la Stratégie Nationale pour l’IA.

Le référentiel général pour l’IA frugale est le résultat de 6 mois de travail avec 150 contributeurs, issus des entreprises, de la recherche, des associations et des administrations. Ce référentiel constitue une première au niveau international pour offrir à tous les acteurs des services numériques un référentiel, d’application volontaire, accessible et compréhensible par tous.

Le référentiel contient une méthodologie pour évaluer l'impact environnemental de l'IA sur plusieurs catégories d'impact et recense toutes les bonnes pratiques qui peuvent être mises en œuvre par les organisations pour réduire l'impact. Les entreprises peuvent ainsi communiquer sur le caractère frugal de leurs systèmes d'IA, et se différencier en se basant sur un cadre de référence reconnu et partagé. Ce référentiel doit devenir un point de repère pour les entreprises pour la valorisation de leur savoir-faire en IA frugale et pour la maîtrise de l'impact environnemental de leur solution d'IA.

A propos de l’Ecolab du Commissariat Général au Développement Durable :

Ecolab, le laboratoire de l’innovation au service de la transition écologique est situé au sein du Commissariat Général du Développement Durable (CGDD). Le CGDD, acteur interministériel et direction transversale du ministère en charge de l’environnement, éclaire et alimente, par la production de données et d’analyses, l’action du ministère. L’Ecolab est pilote de la feuille de route IA et transition écologique du Ministère. A ce titre, il contribue au sein de la Stratégie Nationale IA à mettre l’IA au service de la transition écologique, mais également à promouvoir un usage raisonné et durable des technologies d’IA.

A propos d’AFNOR Normalisation

Mobilisée en faveur d’une économie durable, l’Association française de normalisation - AFNOR (loi 1901) pilote le système français de normalisation et agit pour la création d’un langage commun et l’interopérabilité des filières d’excellence. Elle fédère ceux qui veulent développer un secteur dans les meilleures conditions et réunit autour d’eux toute la chaîne de valeur. Ensemble, ils définissent les principes directeurs d’une activité et élaborent des normes, partagées et adoptées sur une base volontaire. Près de 20 000 représentants d’entreprises, d’associations, de fédérations et de l’Etat participent chaque année à cet exercice de co-construction. Un outil indispensable pour favoriser le progrès et faire rayonner l’innovation tricolore, puisqu’AFNOR représente la France dans les instances de normalisation européenne (CEN-CENELEC) et internationale (ISO et IEC). Franck Lebeugle est le directeur des activités de normalisation d’AFNOR.