Publié le 11 avril 2023

3 mois du plan covoiturage

  • Communiqué de presse

Lancé le 13 décembre dernier, le « plan national covoiturage du quotidien », affiche un premier bilan positif avec 2,7 millions de trajets effectués en 2023. Les ministres Christophe Béchu, Agnès Pannier-Runacher et Clément Beaune annoncent la poursuite de son déploiement avec le lancement d’une campagne de communication et renforcent les mesures de lutte contre la fraude. Le covoiturage est un levier essentiel de la stratégie de réduction de la pollution alors qu’un trajet en covoiturage permet, en moyenne, d’économiser 6 kg CO², soit 4,5 millions de tonnes de CO² qui pourraient être évitées par an.

Déjà 2,7 millions de trajets covoiturés en 2023

Le covoiturage par plateforme fait l’objet d’un développement inédit en 2023, avec 2,7 millions de trajets effectués en covoiturage. Le seuil du million de trajet sur un mois a été dépassé pour la première fois en mars 2023.  C’est deux fois plus qu’à la même période de l’année dernière.

Cette dynamique est largement due au succès des primes de 100€, avec près de 80 000 conducteurs nouvellement engagés dans le dispositif suite à la réalisation de leurs premiers trajets en covoiturage courte distance. Les trajets de longue distance sont également en progression, avec 120 000 nouveaux conducteurs éligibles à la prime de 100 euros.

Une campagne pour promouvoir le « covoiturage du quotidien »

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministère de la Transition énergétique, lancent une campagne nationale sonore et digitale sur le « covoiturage du quotidien » afin d’inciter les usagers à covoiturer pour une mobilité plus écologique et économique. Il s’agit d’une mesure du plan covoiturage qui doit permettre d’encourager les changements de comportements.

Renforcement de la lutte contre la fraude

Afin de sécuriser le déploiement des dispositifs incitatifs pour le covoiturage, le ministère des Transports fait de l’accompagnement des plateformes de covoiturage dans la lutte contre la fraude une de ses priorités pour 2023. D’importants investissements en matière de lutte contre les fraudes ont déjà été consentis par ces dernières, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre des primes de 100€. Une feuille de route renforcée de lutte contre la fraude a également été présentée fin mars dans le cadre du registre de preuve de covoiturage. Cette feuille de route, construite avec les collectivités incitant financièrement au covoiturage, doit permettre de prévenir et détecter de manière plus efficace les comportements de fraude.

« Face aux enjeux climatiques, le covoiturage est un levier essentiel pour que chacun contribue à la baisse des émissions de CO2. Avec 1 million de trajets quotidiens pour le mois de mars, le plan covoiturage lancé il y a trois mois est un véritable succès. Il s’agit d’une solution écologique, à la fois bonne pour le climat et le pouvoir d’achat. Grâce au déploiement de la campagne à destination du grand public nous allons amplifier cette dynamique pour accompagner le changement de comportement des usagers. »

Christophe Béchu

« Le covoiturage est un levier rapide et efficace pour diminuer notre consommation d'énergie et améliorer le pouvoir d'achat des français. Le plan covoiturage que nous avons lancé cet hiver est un coup de pouce utile pour encourager les français à franchir le pas. Il montre aujourd'hui de premiers résultats encourageants. Continuons sur cette voie pour faire du covoiturage un réflexe pour nos trajets domicile - travail, en tant que conducteur ou passager ! »

Agnès Pannier-Runacher

« Avec près de 50 millions de sièges vides chaque jour dans nos voitures, le covoiturage est un véritable outil pour la transition écologique : loin d’être anecdotique, il est activable rapidement, il fait de la voiture un réseau de transports collectifs. Le succès du plan covoiturage est très encourageant, j’invite tout le monde à s’en saisir dès maintenant. »

Clément Beaune