Plan national covoiturage : un bilan à 6 mois positif et de nouvelles actions engagées pour promouvoir le covoiturage du quotidien

Le Jeudi 13 juillet 2023

6 mois après le lancement du plan visant à développer le covoiturage du quotidien, les ministres Christophe Béchu, Agnès Pannier-Runacher et Clément Beaune se félicitent des premiers résultats.

En réunissant le premier comité ministériel de suivi, les ministres ont salué la mobilisation de tous les acteurs (opérateurs, collectivités, entreprises) et lancé de nouvelles actions pour mobiliser les employeurs, renforcer le covoiturage dans le cadre des grands événements et lutter contre la fraude.

Développer le covoiturage constitue un levier essentiel de la transition écologique. L’objectif du gouvernement est d’atteindre 3 millions de trajets quotidiens - contre 900 000 fin 2022 - ce qui permettrait d’atteindre jusqu’à 4,5 millions de tonnes de CO2 annuels évitées, soit 1% des émissions de GES annuelles de la France.

Le « plan national covoiturage du quotidien » contient 14 mesures présentées en décembre 2022 et des investissements inédits :

  • Une prime de 100 € pour les nouveaux conducteurs versée par les plateformes de covoiturage pour inciter à démarrer le covoiturage ;
  • Un soutien aux covoitureurs en complément des collectivités sur le principe « 1 € de l’État pour 1 € de la collectivité » ;
     
  • Une mobilisation du Fonds vert à hauteur de 50 M€ en 2023 pour soutenir les collectivités dans leurs projets de développement d’infrastructures de covoiturage (aires, lignes ou expérimentation de voies dédiées).

Au 1er juillet 2023, 130 000 nouveaux conducteurs se sont engagés grâce au dispositif du Gouvernement pour des trajets du quotidien.

L’observatoire national du covoiturage enregistre un total de plus de 5,1 millions de trajets covoiturés par plateforme en 6 mois, soit plus du double par rapport à 2022 sur la même période, ayant permis d’éviter près de 25 mille tonnes de CO2 et d’économiser l’équivalent de 7,7 millions de litres de pétrole.   

De leur côté, les collectivités se sont mobilisées en faveur du développement du covoiturage, avec déjà plus de 8 millions d’euros de projets de collectivités financés par l’Etat à travers le soutien du Fonds vert : 26 dispositifs d’animation locale, 18 campagnes d’incitation, 91 nouvelles aires de covoiturage, 22 lignes de covoiturage. La dynamique se poursuit avec 164 projets en cours d’instruction, représentant 25 millions de demandes de soutien de l’Etat.

Le plan vise également à accompagner les employeurs et promouvoir le covoiturage auprès de leurs collaborateurs. C’est pourquoi le gouvernement lance une charte d’engagement en faveur du covoiturage. 16 premiers grands employeurs, représentatifs de près d’un million de salariés, ont lancé le mouvement.

Un plan de lutte contre la fraude aux dispostifs d’incitation au covoiturage est mené associant les opérateurs de covoiturage, les collectivités concernées et le registre de preuve de covoiturage. D’importantes mesures ont déjà été déployées en ce premier semestre : renforcement des conditions d’identification pour la perception des primes, limitation des montants par conducteurs, mise en place d’un service de détection de la fraude inter-opérateur, campagnes de bannissements des fraudeurs sur les plateformes concernées, etc. Ces actions seront encore renforcées dans les prochains mois.

Nous le savons, les transformations écologiques ambitieuses se jouent souvent dans la vie quotidienne des Français. Bon pour le pouvoir d'achat et bon pour la planète, le covoiturage connaît un succès croissant. Déjà près de 8 000 000 litres d'essence ont été économisés, ce qui a permis d'éviter le rejet de 25 000 tonnes de CO2 : ces chiffres témoignent de l'impact écologique de cette pratique. Je suis particulièrement sensible au déploiement de projets structurants menés par nos territoires, tels que la création de lignes, les campagnes d'incitation et la mise en place de aires de covoiturage. Conformément à nos engagements, cette réunion est l'occasion de dresser le bilan des progrès réalisés dans le cadre du plan, mais également de recueillir les premiers retours du terrain. Ces informations sont précieuses et nous permettront d'ajuster au mieux la pratique du covoiturage en fonction des réalités du terrain. Faire évoluer les habitudes des Français vers les mobilités alternatives et considérer le covoiturage quotidien comme un moyen de transport à part entière est un pari en très bonne voie !

Christophe Béchu

Bon pour réduire notre consommation d’énergie et bon pour le pouvoir d’achat des Français, le covoiturage doit continuer à rentrer dans les habitudes des Français. Le bilan du plan que nous dressons aujourd’hui est positif : 130 000 nouveaux conducteurs, 5,2 millions de trajets réalisés au premier semestre grâce aux plateformes, soit 2,5 fois plus que l'année dernière à la même période, cela représente 7,7 millions de litres de carburant économisés ! Cette dynamique doit se poursuivre afin d’embarquer encore plus de conducteurs et de passagers au second semestre, et les faire devenir des covoitureurs réguliers pour leurs trajets quotidiens. J’encourage les opérateurs, les employeurs et les collectivités à poursuivre cette dynamique.

Le covoiturage pour tous est en route. Le lancement du plan covoiturage en janvier dernier a eu l'effet d'un véritable coup de d'accélérateur pour la pratique. Depuis 6 mois, 5 millions de trajets courte distance ont été effectués soit 2.5 fois plus qu'à la même période l'an dernier. C'est également 130.000 nouveaux conducteurs qui font confiance au covoiturage partout en France. En 6 mois, 25 000 tonnes de CO2 ont ainsi pu être évitées, soit l’équivalent de 8 millions de litres de pétrole économisés. Aujourd'hui, réunir ce comité nous permettra d'identifier de nouvelles perspectives pour les 6 prochains mois. Le covoiturage du quotidien est une solution économe et écologique qui permet d’offrir une solution de mobilité à tous à moindre coût. Nous pouvons faire de notre parc automobile un véritable moyen de transport collectif. Pour cela je salue les efforts engagés par tous les acteurs et appelle à continuer la mobilisation pour atteindre notre objectif : 3 millions de trajets quotidiens covoiturés.

Retrouver le détail des mesures du plan : covoiturage.ecologie.gouv.fr

Revenir en haut de la page