Plages sans déchet plastique : une charte pour les communes éco-exemplaires

Le Mardi 17 mai 2022

Bouteille en plastique sur une plage
Crédits : Manuel Bouquet / Terra

Dans un contexte de recrudescence des déchets liés aux modes de consommation actuels, renforcé par le Coronavirus (gants, masques...), et alors que 80% des déchets plastiques en mer trouvent leur source sur terre, la charte « Plages sans déchet plastique pour des communes littorales éco-exemplaires » permet aux communes littorales de s’engager pour la préservation de leurs plages, à travers 15 gestes concrets.

Une charte pour une plage sans déchet plastique

Entre deux châteaux de sable et un parasol, il n’est malheureusement pas rare de trouver un mégot, une bouteille de crème solaire ou un sac plastique abandonné. Ces déchets terminent ensuite le plus souvent dans nos océans où ils commencent leurs longues désintégrations. C’est parce que le déchet de plastique est celui le plus retrouvé dans nos mers que la charte Plages sans déchet plastique pour des communes littorales éco-exemplaires a été lancée en août 2020. 

Son objectif : sensibiliser, prévenir et mettre en place des dispositifs liés au nettoyage, ramassage ou tri des déchets. Quinze gestes autour de trois grandes thématiques (prévention ; sensibilisation ; ramassage, nettoyage, collecte et tri) ont été identifiés, allant de l’affichage d’information à l’organisation du ramassage des poubelles, la formation des agents ou encore l’expérimentation de la consigne sur les contenants alimentaires avec des restaurateurs volontaires. 

Les collectivités doivent montrer leur engagement dans chacun des trois domaines d’action, mais peuvent choisir un palier (5, 10 ou 15 gestes). Pour fixer des objectifs et évaluer la pertinence des actions mises en œuvre, des indicateurs de suivi sont proposés autour des actions de sensibilisation, de promotion d’objets réutilisables et d’actions de tri et de collecte des déchets

De nombreux acteurs mobilisés 

Expérimentée depuis 2019, cette charte établie avec l’Association nationale des élus du littoral (ANEL), l’Ademe, le Conservatoire du littoral et la Surfrider Foundation s’inscrit dans les mesures visant à atteindre l’objectif zéro plastique rejeté dans les océans d’ici 2025 du Plan biodiversité.

Ces communes ont signé la charte : elles partagent leurs bonnes pratiques

De nombreuses communes ont signé la charte et sont déjà engagées dans la lutte contre les déchets plastiques sur le littoral. Elles partagent leurs bonnes pratiques et leurs premiers résultats !

Revenir en haut de la page