Recherche

Natura 2000 : le réseau européen célèbre ses 30 ans

Le Vendredi 20 mai 2022

Marais de la Tour Carbonnière
Crédits : Arnaud Bouissou / Terra

L’année 2022 marque les 30 ans du réseau d'espaces protégés Natura 2000, ainsi que du programme de financement européen LIFE. À l’occasion de la journée européenne Natura 2000 qui se tiendra le 21 mai, célébrons 30 ans de protection de la biodiversité en Europe !

Natura 2000 : le plus grand réseau d'espaces naturels protégés à l'échelle d'un continent

En 30 ans, l'Union européenne s'est dotée du plus grand réseau d'espaces naturels protégés du monde à l'échelle d'un continent : le réseau Natura 2000. Basé sur la concertation locale et la conciliation entre la préservation de la biodiversité et les activités humaines, Natura 2000 a permis de protéger une large partie du territoire et a des effets positifs sur l’état de conservation de nombreux habitats et espèces.

[Vidéo] Natura 2000 : 30 ans de protection de la biodiversité en Europe

Afficher la version texte de la vidéo

Natura 2000 c'est le réseau européen d'espaces naturels protégés. Le plus grand réseau d'aires protégées au monde, coordonné par des Etats à l'échelle du continent. Un réseau de femmes et d’hommes qui veillent sur notre patrimoine naturel.

Il fête aujourd’hui ses 30 ans. 30 ans de mobilisation pour la protection des animaux, des plantes sauvages et des milieux naturels rares et fragiles. 30 ans de sensibilisation au fonctionnement des écosystèmes, dont nous faisons partie.

Natura 2000, ce sont près de 28 000 sites répartis dans 27 pays. Ils s’étendent sur 18 % des terres de l’Union européenne et près de 9 % de ses eaux. Au total, plus de 2000 espèces et habitats européens sont ainsi protégés.

Aujourd’hui, plus de la moitié des européens vivent à proximité d’un site Natura 2000.

En 3 décennies, le réseau a permis des résultats très concrets : le retour d’animaux sauvages, la reconstitution de milieux naturels, la mobilisation de la société pour des activités humaines plus durables.

Cependant, l’effet de Natura 2000 reste insuffisant pour enrayer l’érosion de la biodiversité et la restaurer à l‘échelle de l’ensemble du territoire européen.

Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, la conférence 30 ans du réseau Natura 2000 est un moment fort pour se tourner vers l'avenir et mettre en lumière les défis et les objectifs qui restent à atteindre :

Intensifier la restauration de la nature
Placer Natura 2000 et la création d’aires protégées au cœur des enjeux et de la réponse en faveur du climat
Consolider le réseau dans les territoires et mobiliser les citoyens pour la biodiversité
Définir une stratégie de financement pour la nature, pour innover et pour accompagner les changements de pratiques à grande échelle

L’ambition de l’Union européenne est de s’engager sur la voie de la restauration des écosystèmes, pour qu’à l’horizon 2030, tous les milieux naturels du territoire soient sur la voie de la restauration, aussi bien dans le réseau Natura 2000 qu’au-delà. Pour toujours mieux protéger la biodiversité, notre inestimable patrimoine commun.

Découvrez les lauréats du Grand prix européen Natura 2000

Le Grand prix européen Natura 2000 récompense la bonne gestion des sites Natura 2000 et met en avant la valeur ajoutée du réseau en matière de conservation de la nature pour les communautés et les économies locales à travers l'Union européenne. Les six lauréats de l’édition 2022 sont des projets basés en Autriche, en Bulgarie, en Grèce, au Portugal, en Espagne et un projet regroupant l’Allemagne, l'Autriche, le Luxembourg et la Suisse. Plus d’informations sur le site de la Commission européenne (information disponible en anglais).

LIFE, le programme européen pour l’environnement fête aussi ses 30 ans

Ce 21 mai 2022 marque également l’anniversaire des 30 ans du programme LIFE, instrument financier de la Commission européenne dédié au soutien de projets innovants, privés ou publics, dans les domaines de l’environnement et du climat. Pour la période 2021-2027 le programme est doté d’un budget de 5,4 milliards d’euros à l’échelle européenne, réparti en quatre sous-programmes : nature et biodiversité, économie circulaire et qualité de vie, atténuation du changement climatique et adaptation, transition vers l’énergie propre.

[Vidéo] LIFE Natur’Adapt, adapter la protection de la nature aux défis du changement climatique

Afficher la version texte de la vidéo

Anne-Cerise Tissot, Coordinatrice du projet LIFE Natur’Adapt, Réserves Naturelles de France
Parlez-nous de votre projet ?
Le projet LIFE Natur'Adapt a pour objectif d'intégrer le changement climatique dans la gestion des aires protégées, c'est à dire des espaces de nature protégés pour leur faune, leur flore, leurs paysages.
Pour cela, depuis 2018, nous développons pour les gestionnaires de ces aires protégées en France et en Europe des outils opérationnels.
Ceci sera expérimenté sur 21 aires protégées, dont des sites Natura 2000 répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain ainsi qu'en Belgique.
Nous produisons notamment un guide méthodologique, une formation professionnelle en ligne et une plateforme collaborative naturadapt.com pour échanger actualités, connaissances, expériences, mais aussi questionnement face à ce nouveau défi.
Quels résultats ?
Le travail collaboratif et l'expérimentation sont au cœur de ce projet porté par un collectif de dix partenaires et coordonné par Réserves naturelles de France.
Le projet est encore en cours et se terminera en juillet 2023, mais des résultats sont déjà disponibles en ligne via des synthèses, des rapports, des webinaires.
Localement, la mise en œuvre de la démarche d'adaptation sur les aires protégées qui sont partenaires du projet a également permis de donner des résultats concrets, par exemple l'intégration du changement climatique dans le document qui fixe la gestion pour les dix prochaines années.
Autre exemple l'anticipation de l'évolution de l'aire de répartition des espèces sous l'effet du changement climatique et donc de l'éventuelle modification du périmètre des aires protégées.
Et la suite ?
L’après-LIFE est en cours de construction avec un cercle élargi de partenaires.
Il s'agira évidemment de continuer à déployer les outils et méthodes à l'ensemble des aires protégées en France et en Europe, mais aussi de commencer à travailler avec les territoires ultramarins qui sont particulièrement menacés par le changement climatique.

Revenir en haut de la page