L’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

Le Jeudi 8 juillet 2021

Mis en place afin d’identifier et de mieux cerner les emplois de l’économie verte dans un contexte de réorientation de notre modèle économique, l’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev) produit des méthodes, chiffrages de référence et analyses utiles à la diffusion de la connaissance sur les emplois et les métiers de l’économie verte.

Les missions de l’observatoire

Sur la base de travaux méthodologiques qu’il rassemble, effectue ou fait effectuer pour son propre compte, l’observatoire a vocation à fournir un diagnostic partagé sur les emplois, les métiers et les formations de l’économie verte.

Les travaux menés par l’observatoire s’articulent autour de deux grands axes de travail :

  • Observation, méthodes et quantification de l’économie verte : définition des périmètres, méthodologies et chiffrages des emplois de l’économie verte (activités, métiers), analyse du marché du travail, des recrutements et des mobilités.
  • Identification des compétences et analyse de la relation emploi-formation dans le cadre d’une économie verte.

Il doit notamment :

  • Identifier et analyser les activités économiques, les métiers et les professions liés à l’économie verte et dénombrer les emplois associés.
  • Effectuer un suivi statistique des emplois et métiers liés à l’économie verte, en lien avec les travaux équivalents effectués au niveau international.
  • Examiner les évolutions socio-démographiques des personnes en emploi concernées par les activités sus mentionnées.
  • Analyser les types de recrutements.
  • Identifier les compétences requises et les formations nécessaires pour répondre aux besoins des employeurs et accompagner les personnes concernées par ces changements.
  • Identifier les possibilités de déclinaison territoriale des analyses conduites.

Les membres l’observatoire

L’observatoire rassemble les représentants du Commissariat général au développement durable du ministère chargé de l’environnement, de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), de la Direction générale du trésor (DGT), de Pôle emploi, du Centre d'études et de recherche sur l'emploi et les qualifications (Céreq), de France stratégie, de l'Agence de la transition écologique (Ademe), de l’Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), de France compétences, de l’Alliance villes emploi (AVE), du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), ainsi que des représentants d’observatoires régionaux compétents sur l’emploi et la formation (Carif-Oref ou équivalents).

Il est animé par le Service des données et études statistiques du Commissariat général au développement durable.

Les chiffres clés sur l’emploi et l’économie verte

Les derniers chiffres sur l’emploi et l’économie verte sont disponibles sous forme d’infographie et de synthèses statistiques présentées selon une approche « métier » ou une approche « activité ».

L’impact de la transition écologique sur l’évolution des métiers

Différents travaux organisés au sein de l’Onemev avec les professionnels ont permis de réaliser des fiches sectorielles mettant en avant l’impact de la transition écologique sur l’évolution des métiers.

Les fiches concernant les métiers du bâtiment et du transport terrestre et de la logistique ont été produites dans le cadre de  travaux que l’observatoire a engagés avec les représentants des branches professionnelles entre 2012 et 2015 pour rapprocher la liste des métiers de l’économie verte des réalités de terrain.

Les fiches sur les secteurs de l’agriculture, du bâtiment, de l’énergie, de la forêt, de la formation et de la logistique résultent, quant à elles, de travaux spécifiques sur l’impact conjugué des transitions écologique et numérique sur les métiers, les compétences et les besoins de formation qui en découlent. Leur réalisation repose également sur la consultation des professionnels des secteurs concernés.

 

Des séminaires pour approfondir certains sujets

La transition écologique et les compétences

Intégrer les préoccupations écologiques dans l’activité économique implique de transformer les emplois, les compétences et les formations. Anticiper ces transformations est un enjeu crucial pour la réussite de la transition écologique. A partir d'une enquête lancée par l'Onemev à l'automne 2019, des besoins ont été exprimés concernant les outils et les méthodes existants pour observer les transformations du contenu des métiers et les dispositifs d’accompagnement, à la fois des jeunes entrants sur le marché du travail mais également des salariés déjà en poste, des chercheurs d’emploi, des entreprises et des territoires dans ce processus.

Au regard de ces besoins, France Stratégie, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) et l’Onemev ont construit un cycle de 5 web-conférences pour apporter des premières réponses à la question : Comment identifier et accompagner l’évolution des compétences en lien avec la transition écologique ?.

Consulter la synthèse du cycle 2020 de webconférences - Identifier et accompagner les compétences de la transition écologique

Les emplois de la transition écologique dans les territoires

Les emplois liés à la transition écologique sont mesurés au niveau national à partir d’approches et de méthodologies développées par l’Onemev et basées sur l’utilisation de la statistique publique. Elles permettent de fournir des données de cadrage et de dessiner des tendances d’évolution de l’emploi. Pour autant, les contraintes de la statistique publique et des sources disponibles rendent difficile une déclinaison régionale des méthodologies de mesure et d’observation de l’emploi. De plus, les méthodologies de quantification de l’emploi développées par l’Onemev offrent un aperçu parcellaire du paysage de l’économie verte et ne permettent pas de répondre directement au suivi conjoncturel des politiques publiques.

Face à l’enjeu opérationnel de quantifier et qualifier les besoins en emplois au niveau local, l’Onemev a organisé un séminaire en novembre 2018 afin de centraliser les difficultés associées, les attentes et besoins, imaginer collectivement les solutions pour dépasser les freins.

Les ressources