Attribution de financement par la réserve d’ajustement au Brexit

Le Mercredi 20 décembre 2023

Illustration
Crédits : Getlink

En conséquence de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE), l’UE apporte son soutien financier à la direction générale des infrastructures, des transports et des mobilités (DGITM), via la réserve d’ajustement au Brexit, pour la mise en place d’infrastructures permettant une fluidification des trafics entre la France et le Royaume-Uni. Ces infrastructures sont réalisées par Getlink, bénéficiaire final de la réserve, sur les terminaux de la concession du tunnel sous la Manche.

Aménagements financés

Les aménagements financés portent principalement sur :

  • la création d'un parking poids-lourds, permettant d’éviter l’engorgement des voies publiques d’accès au tunnel ;
  • la réalisation d’infrastructures sur les terminaux du tunnel sous la Manche, permettant de réaliser les contrôles rendus nécessaires par la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Impacts du Brexit sur circulation des personnes et des marchandises

La frontière entre la France et le Royaume-Uni est devenue une frontière extérieure de l’Union européenne (UE) depuis la sortie du Royaume-Uni de l’UE. De nouvelles formalités d’import-export s’appliquent donc aux marchandises traversant la Manche, lesquelles sont soumises à de nouveaux contrôles douaniers, sanitaires et phytosanitaires. 

Les personnes sont également soumises à de nouveaux contrôles à la frontière. Les Britanniques en particulier, devenus ressortissants de pays tiers à l’Union européenne, sont concernés par de nouveaux contrôles. Par ailleurs, les Français ne peuvent plus traverser la frontière sans passeport et avec leur seule carte nationale d’identité comme auparavant. 

Cofinancé par l'Union européenne
Crédits : UE
Revenir en haut de la page