Agnès Pannier-Runacher- Communiqué de presse conjoint Réunion de l'Alliance du nucléaire à Bratislava, Slovaquie le 07 novembre 2023

Le Jeudi 9 novembre 2023

L'Alliance du nucléaire s'est réunie le mardi 7 novembre 2023 à Bratislava, en Slovaquie, en marge du Forum européen de l'énergie nucléaire (ENEF). Les ministres et représentants de 15 pays ont participé à cette réunion, ainsi que la Commissaire européenne à l'énergie, Kadri SIMSON.

Les ministres et représentants réaffirment que les propositions législatives de l'Union européenne en matière d'énergie devraient permettre aux Etats membres de parvenir à l’objectif zéro émission nette en 2050. Par conséquent, dans le cadre de la stratégie énergétique européenne, les sources d'énergie nucléaire et leur cycle du combustible associé doivent être pris en compte, au même titre que les énergies renouvelables, du fait de leur importance stratégique dans l’atteinte de nos objectifs de décarbonation. À cet égard, la déclaration conjointe transmise à la Commission européenne en juillet 2023, intitulée "Une nouvelle stratégie sur l'utilisation de l'énergie nucléaire dans l'Union européenne", pourrait être considérée comme une première étape de la stratégie européenne.

Par ailleurs, les ministres et représentants se félicitent des progrès réalisés par le pré-partenariat européen sur les SMR en vue de la création d'une alliance industrielle, qui témoigne du soutien de la Commission aux technologies à zéro émission de carbone. 

En outre, dans la perspective des élections européennes de 2024, ils ont souligné l'importance de renforcer leur cohésion afin de mieux identifier des priorités communes pour le prochain mandat de la Commission. A ce titre, ils se sont engagés à travailler ensemble dans les mois à venir.

1.    Financer le développement de l'énergie nucléaire en Europe

Les ministres et représentants européens soutiennent fermement les initiatives de la Commission européenne visant à accélérer le déploiement de toutes les technologies décarbonées et à souligner que l'énergie nucléaire est l'une des solutions pour atteindre l'objectif zéro émission nette, au même titre que les énergies renouvelables.
Les ministres et représentants européens invitent la Commission à envisager une approche équilibrée qui reconnaisse le rôle de l'énergie nucléaire pour les États membres. Ils soulignent qu'il est important de tirer parti de toutes les technologies disponibles en matière d'émissions nettes en carbone, y compris la contribution de l'énergie nucléaire, tout en respectant les choix nationaux en matière de mix énergétique, et cherchent donc à explorer le soutien de la Banque européenne d'investissement (BEI) pour toutes ces solutions, en accordant une attention particulière au rôle de l'énergie nucléaire, y compris pour l'hydrogène bas carbone.
Ils affirment également que la Commission devrait adopter des mesures visant à simplifier et à élargir l'accès aux fonds européens. À cet égard, ils soulignent la nécessité de respecter le mandat donné au Fonds pour l'innovation afin de permettre le financement de projets innovants tels que ceux utilisant les technologies nucléaires pour la production d'hydrogène bas carbone.

2.    Développer une main-d'œuvre nucléaire qualifiée pour toutes les applications nucléaires

L'Union européenne est actuellement confrontée à un risque important de perte d'expertise et de compétences dans le domaine nucléaire, en raison du vieillissement de la main-d'œuvre et de la baisse du nombre de nouveaux diplômés en sciences et ingénierie nucléaires. Etant donné que le secteur nucléaire dépend d'une main-d'œuvre spécialisée et hautement qualifiée pour la mise en œuvre sûre et sécurisée de toutes les activités liées au nucléaire, il est de la plus haute importance de maintenir et de développer une main-d'œuvre nucléaire qualifiée pour toutes les applications nucléaires. Un niveau élevé d'expertise nucléaire au niveau européen continuera également à contribuer à l'influence mondiale de l'Union européenne en tant que référence internationale en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection.
C'est pourquoi, les ministres et représentants européens se félicitent du projet Euratom intitulé "Renforcer la compétence nucléaire européenne par des actions continues d'enseignement et de formation avancées et structurées".
Les ministres et représentants européens ont discuté avec la Commission des moyens d'élaborer une stratégie européenne cohérente et globale en matière de compétences nucléaires et de lancer des initiatives concrètes pour renforcer le capital humain dans les années à venir.
À cette fin, ils espèrent que les parties prenantes impliquées dans les technologies nucléaires, telles que les universités et les industries, ainsi que les États membres et la Commission européenne, développeront des travaux communs afin d'identifier les initiatives conjointes à mettre en place au niveau européen.

Common Press Release
European Nuclear Alliance meeting in Bratislava, Slovakia
07/11/2023

The European Nuclear Alliance met on Tuesday 7 November 2023 in Bratislava, Slovakia, in the margins of the European Nuclear Energy Forum (ENEF). The Ministers and representatives from 15 Countries   took part to this meeting, as well as the EU Commissioner for Energy, Kadri SIMSON.
The Ministers and representatives reassert that Union energy legislative proposals should enable Member States to achieve Net Zero in 2050. Therefore, within the European energy strategy  nuclear energy sources and their related fuel cycle should be given serious consideration alongside renewables, recognizing  their strategic importance for our decarbonisation objectives. In this regard, the joint statement handed over to the European Commission in July 2023, “A new strategy on the use of nuclear energy in the European Union”, could be considered as a first step of the European strategy.
They welcome the progress made by the European Pre-partnership on SMRs towards the creation of an industrial alliance, that shows the Commission’s support to net zero carbon technologies. 
Furthermore, in the outlook of the 2024 European elections, they stressed the importance of strengthening their cohesion to better identify their common priorities for the next mandate of the Commission. They committed to work together in the months to come.

1.    Financing the development of nuclear power in Europe

The European ministers and representatives strongly support the European Commission’s initiatives to accelerate the deployment of all fossil-free technologies and to emphasise that nuclear energy is one of the solutions towards the net-zero emission target, together with renewable energy.
The European ministers and representatives urge the Commission to consider a balanced approach that recognizes the role of nuclear energy for Member States.
They emphasize the importance of leveraging all available net-zero carbon technologies, including nuclear energy’s distinct contribution, while respecting national energy mix choices, and therefore seeking to explore the support of the European Investment Bank (EIB) for all these solutions accordingly with attention to the role of nuclear energy, including for low-carbon hydrogen.
They also stressed that the Commission should adopt measures to simplify and broaden access to European funds. In this respect, they stress the need to respect the mandate given to the Innovation Fund to enable the financing of innovative projects such as  those using nuclear technologies for low-carbon hydrogen production.

2.    Developing a skilled nuclear workforce for all nuclear applications

The European Union is currently facing a significant risk of losing expertise and skills in the nuclear field, due to an ageing workforce and a drop in the number of new graduates in nuclear science and engineering. As the nuclear sector relies on a specialized and highly trained workforce for the safe and secure implementation of all nuclear-related activities, it is of utmost importance to maintain and further develop a skilled nuclear workforce for all nuclear applications. A high level of nuclear expertise at the European level will also continue contributing to EU’s global influence as an international reference for nuclear safety and radioprotection.
Therefore, the European ministers and representatives welcome the Euratom project “Building European Nuclear Competence through continuous Advanced and Structured Education and Training Actions”.
European ministers and representatives, with the Commission, discussed the ways to build a coherent and comprehensive European strategy on nuclear skills and to launch concrete initiatives to enhance human capital in the years to come.
To this end, they are looking forwards for developments of common work between stakeholders involved in nuclear technologies, such as universities, industries along with member states and European commission, to identify joint initiatives to be developed at European level. 
 

Revenir en haut de la page