Publié le 05 mai 2023

Premier comité interministériel vélo et marche

  • Mieux transporter et se déplacer

Image d'illustration
Arnaud Bouissou / Terra

Le premier comité interministériel vélo et marche s’est tenu le 5 mai 2023, sous l’autorité de la Première ministre.

4 ans après le déploiement du premier plan vélo et mobilités actives, un nouveau plan est mis en place pour continuer d’inscrire de manière pérenne le vélo et la marche dans le quotidien des Français. 


Le comité du 5 mai 2023 a établi des mesures prioritaires pour concrétiser les trois principales ambitions du plan vélo et marche 2023-2027 :

  • rendre le vélo accessible à toutes et tous, dès le plus jeune âge et tout au long de la vie,
  • faire du vélo et de la marche une alternative attractive à la voiture individuelle pour les déplacements de proximité et combinée aux transports collectifs pour les déplacements de plus longue distance,
  • faire du vélo un levier pour l’économie.

Extension des aides à l’achat vélo


Les aides à l’achat sont prolongées jusqu’à la fin du plan vélo et marche en 2027 et étendues à l’achat de vélos d’occasion vendus par des professionnels.

En savoir plus sur les aides à l’achat vélo 

Lancement du programme « ID-marche »


Le programme « ID-marche » est le premier programme national de soutien aux mobilités piétonnes. Son objectif est d’intensifier l’appui aux collectivités pour favoriser la politique de la marche des villes et villages. Pour accompagner les politiques locales, 4 millions d’euros sont investis sur 4 ans par le ministère des Transports, le Cerema et l’ADEME qui piloteront ce programme.


Investissement dans les infrastructures cyclables


1,5 milliards d’euros sont investis pour développer les infrastructures cyclables et doubler le réseau d’ici 2030. 


En complément du fonds mobilité actives – aménagements cyclables annoncé en janvier 2023, un « appel à territoires cyclables », sera lancé sous forme expérimentale dans les prochains jours. Il permettra d’accompagner dans la durée des territoires peu ou moyennement denses, et d’accélérer la mise en œuvre de leur schéma cyclable, pour un montant de 100 millions d’euros.


Accompagnement de la filière économie du vélo


En 2022, 854 000 vélos ont été assemblés dans des usines françaises. L’objectif est de dépasser 1,4 millions en 2027, pour atteindre les 2 millions en 2030. 


Pour cela, trois secteurs seront particulièrement accompagnés : 

  • la cyclologistique à travers l’introduction de nouvelles déductions d’impôts sur les vélos cargos destinés au transport de marchandise,
  • le vélotourisme à travers l’élaboration d’une stratégie nationale,
  • la filière française du vélo reconditionné qui bénéficiera de 100 millions d’euros sur les 5 prochaines années pour se développer.

Renforcement de la sécurité des cyclistes et des piétons


La lutte contre le vol et la sécurisation des cycles s’intensifie à la suite de la signature d’une convention entre le ministère de l'Intérieur et des outre-mer, le ministère chargé des Transports et l'association de promotion et d'identification des cycles et des mobilités actives (APIC).


De plus, des adaptations du code de la route et des campagnes de préventions et de sensibilisation sont annoncées.


Association du vélo et de la marche à la promotion de la santé


Le vélo et la marche sont intégrés dans les rendez-vous de prévention aux âges clés.