Publié le 27 septembre 2023

L’Unesco approuve l’extension des Terres et mers australes françaises, inscrites sur la Liste du patrimoine mondial

  • Mieux préserver notre planète

Mathieu Reveillas, TAAF

Le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, réuni à Riyad pour sa 45e session, a approuvé le 20 septembre 2023 l’extension des limites du bien Terres et mers australes françaises. Il s’agit du plus vaste bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Les Terres et mers australes françaises englobent les plus grandes des rares terres émergées du sud de l’océan Indien : l’archipel Crozet, l’archipel Kerguelen et les îles Saint-Paul et Amsterdam. 

Avec 50 millions d'oiseaux issus de 47 espèces, elles sont un des hauts lieux de la conservation de l'avifaune mondiale. Cette oasis abrite l’une des plus fortes concentrations d’oiseaux et de mammifères marins de la planète. On y trouve notamment parmi les plus grandes populations de manchots royaux et d’albatros à bec jaune de l’océan Indien au monde.

L’approbation de l’extension du bien, inscrit depuis 2019 sur la Liste patrimoine mondial de l'Unesco, porte sa surface à 1 660 000 km². Cette superficie coïncide ainsi avec les nouvelles limites étendues de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

Cette extension, saluée par l’Union internationale pour la conservation de la nature, possède de nombreux bénéfices. En effet, elle améliore la représentation des attributs de la valeur universelle exceptionnelle du bien et renforce son intégrité. Il s’agit d’un jalon d’importance extrême pour la conservation marine mondiale.