Soutien du Gouvernement aux tiers-lieux : 82 nouvelles fabriques de territoires dans toute la France

Le Vendredi 10 novembre 2023

Le mercredi 9 novembre 2023, Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, a dévoilé la nouvelle vague des lauréats du dispositif « Fabriques de territoires ». 82 nouvelles fabriques vont ainsi voir le jour partout en France.

Le Gouvernement s'est engagé en juin 2019 pour soutenir les acteurs impliqués dans la dynamique des tiers-lieux. Au travers du programme « nouveaux lieux, nouveaux liens », il a affirmé son soutien au déploiement de tiers-lieux dans une perspective de cohésion des territoires, en donnant la priorité aux quartiers prioritaires et aux zones peu denses ou très peu denses et fragiles sur le plan socio-économique.
 
Lancé en janvier 2020 par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) en lien avec l’association France Tiers Lieux, le dispositif « Fabriques de territoires » a permis, grâce à huit vagues de sélection, de labelliser et subventionner 300 tiers-lieux généralistes entre 2020 et 2021, pour un total de 45 millions d’euros.

Les Fabriques de territoire sont des lieux « ressource » pour l’écosystème qui anime leur territoire. Elles ont un rôle de mise en commun porté vers la création d’activités, les coopérations entre acteurs et le développement local.

En 2023, Dominique Faure a souhaité qu’une nouvelle vague de labellisation pour ce dispositif puisse avoir lieu, avec 3 objectifs :

  • Poursuivre la couverture territoriale engagée en se concentrant sur des territoires ne disposant pas à ce jour de tiers-lieu labellisé « Fabrique de territoire » ;
  • Permettre le déploiement de lieux et services adaptés aux besoins locaux ;
  • Renforcer le développement de tiers-lieux à dimension productive.

La nouvelle vague s’est concentrée sur les tiers-lieux mixtes réunissant espaces partagés et services de proximité adaptés aux besoins des habitants des territoires : en matière d’économie, dont sociale et solidaire, en offre de mobilité, en services à la personne, en offre numérique, en modalités alternatives de travail, en réduction de consommation d’énergie, en vente de produits de consommation courante, en réduction des déchets, en sensibilisation et formation aux métiers de l’environnement, et en offres culturelles. L’objectif était de soutenir des lieux proposant des activités innovantes, créatrices de richesse et d’emploi, et ressource en matière de transitions, capables de contribuer à rendre les territoires plus accessibles, plus attractifs pour le tissu économique, plus sobres et mieux équipés.

Après examen régional des services de l’Etat, de l’ANCT, du GIP France Tiers-lieux et des personnes qualifiées, 82 lauréats en sont issus et bénéficient d’une subvention forfaitaire de 50 000 euros durant un an pour leur développement. Sur ces projets, la plupart sont portés par des associations ou des entreprises et concernent des communes de toute taille (de 207 habitants pour la plus petite à près de 150 000 pour la plus grande).

« Cette vague 2023 permet de constater combien les territoires considèrent les tiers-lieux comme des acteurs déterminants pour la qualité et l’équilibre de leur développement, qu’il s’agisse de rapprocher de nombreux services aux publics des populations réparties sur des territoires de faible densité ou de développer des solutions innovantes pour maîtriser les nécessaires transitions numérique, du travail, de la production de biens et de services à proximité des habitants.

Dominique Faure
Revenir en haut de la page