Le renouvellement urbain dans les quartiers prioritaires

Le Vendredi 12 août 2022

Coordonnée par l’Agence nationale pour le renouvellement urbain (ANRU), le renouvellement urbain dans les quartiers de la politique de la ville (QPV) se traduit par le déploiement d’un ensemble d’opérations destinées à améliorer l’habitat, promouvoir la mixité sociale, désenclaver les quartiers et stimuler le développement économique grâce à des opérations de destruction-reconstruction, de réhabilitation et de relogement des habitants.

Le nouveau programme national de renouvellement urbain 2014 - 2024

Le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) propose une nouvelle approche de l’aménagement des territoires : le passage de la rénovation urbaine au renouvellement urbain de la transformation des quartiers. Si le PNRU était focalisé sur des opérations massives de réaménagement des quartiers, notamment à travers la déconstruction destruction d’immeubles dégradés et la reconstruction de nouveaux logements. Le NPNRU mobilise tous les outils pour développer l’ensemble des fonctions économiques et sociales des quartiers, en accordant une place centrale aux habitants. L’enjeu du NPNRU est d’engager cette transformation continue en complémentarité avec d’autres initiatives conçues par le Gouvernement dans le cadre des contrats de villes.

Les quartiers concernés par le NPNRU 2014-2024

Le NPNRU concerne 216 quartiers d’intérêt national et 264 quartiers d’intérêt régional (parmi les 1514 QPV identifiés), regroupant deux millions d’habitants en métropole et outre-mer. Les besoins des habitants des quartiers sont pris en compte en les associant à la définition, la mise en œuvre et l’évaluation des projets de renouvellement urbain, ainsi que par la mise en place d’une maison du projet, lieu de concertation entre citoyens, associations et élus locaux.

Une contractualisation en deux temps

Une phase de conception des projets, dans le cadre d’un protocole de préfiguration.
Une phase de mise en œuvre, dans le cadre opérationnel d’une convention pluriannuelle de renouvellement urbain.

Chiffres clés :

  • 216 quartiers d’intérêt national
  • 264 quartiers d’intérêt régional

Exemples de réalisations sur le terrain

Beauvais

This video is disabled

Afficher la version texte de la vidéo

Beauvais

Clichy-sous-Bois

Le NPNRU, d'un montant de 10 milliards d'euros équivalent-subvention, est financé par :

  • une participation d’Action Logement à hauteur de 6,6 Md€ d'équivalent-subvention ;
  • une contribution des bailleurs sociaux, à hauteur de 2,4 Md€ ;
  • une participation de l’État (P.147) à hauteur de 1 Md€, dont 200 M€ sur le quinquennat.

-

This video is disabled

Afficher la version texte de la vidéo

-

Savigny-sur-Orge

This video is disabled

Afficher la version texte de la vidéo

Savigny-sur-Orge

Toulouse

This video is disabled

Afficher la version texte de la vidéo

Toulouse

Le programme de rénovation urbaine 2004-2014

Le programme national pour la rénovation urbaine (PNRU) a été lancé en 2003 afin de transformer en profondeur 490 quartiers comportant une forte concentration de ménages en difficulté sociale et économique. Cette concentration s’expliquait par une forte densité de logement sociaux et une faible qualité urbaine (déficit d’équipements collectifs, enclavements, espaces publics médiocres…).

Cet effort national, tant au niveau des logements, des équipements publics que des aménagements urbains a été confié à l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), afin d’enclencher une nouvelle dynamique de développement territoriale et sociale dans les quartiers prioritaires de la ville. Concrètement, des logements ont été réhabilités ou reconstruits, de nouveaux équipements ont été construits créés ou rénovés (parcs, écoles, médiathèques…), l’implantation des commerces et d’entreprises a été facilitée…

Chiffres et données

  • 490 quartiers rénovés
  • 4 millions d’habitants concernés
  • 12,35 milliards de subventions de l’ANRU
  • Plus de 47 milliards d’euros d’investissements
Revenir en haut de la page