Publié le 10 février 2023

Mis à jour le 13 février 2023

Véhicules automatisés : quatre actions prioritaires pour soutenir le déploiement des services de mobilité routière automatisée et connectée dans les territoires

  • Communiqué de presse

Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, annoncent les actions prioritaires destinées à soutenir le déploiement des services de mobilité routière automatisée et connectée dans les territoires.

Le 1er septembre 2022, le Gouvernement annonçait la mise à jour de la stratégie nationale de développement du véhicule automatisé, par une mission confiée à Mme Anne-Marie Idrac qui, après une consultation approfondie des acteurs concernés, a remis ses propositions aux Ministres.

Ces propositions visent à favoriser l’industrialisation, la commercialisation et le déploiement, en s’appuyant sur les savoir-faire des acteurs et le cadre règlementaire pionnier de la France.

Sur la base de ces propositions, les ministres annoncent quatre actions prioritaires pour la période 2023-2025 :

  • Prioriser et coordonner les déploiements en matière de systèmes de connectivité et d’échanges de données ;
  • Financer des projets d’investissement dans l’offre industrielle de mobilité routière automatisée, des pilotes de service ambitieux, voire accompagner les premiers déploiements commerciaux, notamment via France 2030 et en mobilisant des crédits européens ;
  • Accompagner les collectivités locales qui le souhaitent et les opérateurs dans le déploiement de services aux voyageurs ;
  • Et finaliser le cadre juridique relatif au fret et à la logistique automatisés.

Retrouvez en cliquant ici la Stratégie Nationale et sa Synthèse