Publié le 17 novembre 2023

Tous mobilisé pour une gestion plus sobre de l'eau !

  • Communiqué de presse

Alors que le BRGM vient de publier l’état des nappes phréatiques montrant que 65 % d’entre elles sont en dessous des normales saisonnières à fin octobre, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé, et Sarah El Haïry, secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, ont rassemblé l’ensemble des acteurs représentant les consommateurs d’eau pour un événement autour de la sobriété.

Se préparer à vivre des étés plus secs nécessite en effet de s’en préoccuper en permanence et cette matinée a permis de montrer les avancées engagées par chacun et partager les bonnes pratiques.

Collectivités, État, industriels, représentants agricoles et usagers domestiques étaient tous représentés lors de cette matinée intitulée « Tous mobilisés pour une gestion plus sobre de l’eau ! ». Pour rappel, les usages industriels représentent 4 % des consommations d’eau douce, les usages destinés à la production d’eau potable 26 % et les usages agricoles 58 %. Le plan Eau, annoncé par le président de la République en mars 2023, vise à réduire d’au moins 10 % nos prélèvements en eau d’ici à 2030. 

L’État se devant de montrer la voie, le Ministère des Armées, 3ème ministère consommateur d’eau, a présenté son plan visant à réduire de 10 % ses consommations. Propriétaire d’importants fonciers et de nombreux bâtiments, différents leviers ont été mobilisés pour agir dans cet objectif. Les collectivités de Dunkerque, Lille et Brive ont également été mises en avant au regard des actions qu’elles ont engagées pour réduire de 20 % leurs prélèvements. 

L’industrie était également présente avec la présentation en avant-première du contrat stratégique de la filière Eau. A été annoncé la mise en place d’un club des petits consommateurs qui s’engagent de façon volontaire dans la sobriété et qui seront accompagnés par l’État pour la mise en œuvre de leurs actions. Les calendriers des projets de décret sur la réutilisation des eaux usées traités ont été annoncés : d’ici fin 2023 pour le décret sur les industries agroalimentaires et début 2024 pour le décret sur les usages domestiques. 

Enfin, les travaux sur l’intégration des enjeux de sobriété dans les bâtiments ont été présentés. L’objectif d’ici 2026 étant d’intégrer cela dans le cadre de la RE2020.