Publié le 14 mai 2024

Patrice Vergriete salue le lancement de la campagne « Je ralentis, je m’écarte, j’évite le pire » dédiée à la sécurité des intervenants de la route

  • Communiqué de presse

9 000 agents de l’Etat ou des sociétés d’autoroutes travaillent quotidiennement sur le réseau routier et autoroutier national.

Ils réalisent près de 800 000 interventions par an pour assurer la sécurité des automobilistes : balisage des chantiers, entretien des routes et des infrastructures, sécurisation des zones d’incidents ou maintien de la circulation routière en condition hivernale.

Pendant ces interventions, depuis 2014, 12 agents des directions interdépartementales des routes et des sociétés d’autoroute ont perdu la vie sur une zone de chantier ou d’intervention dont 6 au cours des deux dernières années.

Patrice Vergriete, ministre délégué aux Transports, tient à rappeler à tous les usagers l’absolue nécessité d’appliquer les bonnes pratiques pour assurer la sécurité de tous les professionnels qui interviennent régulièrement sur l’ensemble des réseaux routiers français.

En 2024, la délégation à la sécurité routière, le ministère chargé des transports et les employeurs des personnels intervenant sur la route, s’unissent pour alerter sur les risques encourus par les professionnels et promouvoir le réflexe de sécurité : « Je ralentis, je m’écarte, j’évite le pire ». Avec le réalisateur Jean-Xavier de Lestrade et pour la première fois, une campagne de sécurité routière destinée à la protection des professionnels qui interviennent pour la sécurité des usagers des routes et autoroutes sera largement diffusée à la télévision française.

En agissant sur les comportements, il est possible de réduire significativement le nombre d'accidents. 5 bons comportements doivent être respectés :

En conduisant, être attentif en toutes circonstances :

  • ne pas se laisser distraire ( téléphone, radio ou GPS) ;
  • faire des pauses régulièrement ;
  • respecter la distance de sécurité avec le véhicule qui nous précède.

À l'approche d'un chantier ou d'une zone d'intervention :

  • diminuer sa vitesse ;
  • s’écarter au maximum des intervenants, si possible en changeant de voie.

« « La lutte contre l’insécurité sur les routes est une priorité absolue de la politique menée par le ministère des transports. Aucun accident et aucun drame ne doivent être tolérés. Nous mettons tout en œuvre pour protéger les agents d’exploitation des routes qui œuvrent au quotidien pour assurer la sécurité des automobilistes. Respectons leur travail. Protégeons leur vie. » »

Patrice Vergriete