Publié le 18 juin 2024

Patrice Vergriete a participé le 18 juin au Conseil des ministres des transports de l'Union européenne

  • Communiqué de presse

Le Conseil des ministres européens des transports qui s’est déroulé ce lundi 18 juin a notamment permis l’adoption de trois orientations générales - sur l’Agence européenne pour la sécurité maritime, les services d’information fluviale et les capacités de l’infrastructure ferroviaire. À cette occasion, le Ministre a apporté le soutien de la France à ces textes qui permettront d’améliorer et d’optimiser la circulation des trains, des navires et des bateaux en Europe et donc de renforcer ces modes de transports écologiques et massifiés.

Dans le cadre des travaux en cours sur la révision des directives sur les poids et dimensions des camions et sur le transport combiné, le Ministre a exprimé une position de fermeté et une opposition aux projets de texte en l’état et a plaidé pour que les travaux se poursuivent. Il a notamment plaidé pour que l’Europe soutienne en priorité les transports décarbonés et le report modal vers les modes de transport les plus vertueux. Dans ce cadre, le Ministre a rappelé l’importance pour les Etats membres de pouvoir maitriser, sur leur territoire, la circulation internationale des « méga-camions », aux dimensions ou poids très importants. Ces mesures sont essentielles pour favoriser le fret ferroviaire et fluvial, protéger les infrastructures routières et garantir une meilleure sécurité sur les routes. Cette position ferme de la France et d’autres pays membres comme l’Allemagne a permis un report des travaux qui vont se poursuivre. 

 « Pour l’avenir de notre politique européenne des transports, nous devons envoyer un signal fort à nos entreprises et à nos concitoyens, cohérent avec nos objectifs climatiques. Le verdissement des transports doit passer par un soutien clair au fret ferroviaire et fluvial plutôt que par la libéralisation incontrôlée des méga-camions en Europe. Grâce à l’action de la France aux côtés d’autres pays comme l’Allemagne nous sommes parvenus à faire entendre cette vision et je m’en félicite. »  a déclaré le ministre délégué aux Transports, Patrice VERGRIETE.