Publié le 23 juin 2023

Lancement de la feuille de route mondiale pour les crédits biodiversité lors du Sommet pour un nouveau pacte financier

  • Communiqué de presse

La France et le Royaume-Uni lancent aujourd'hui une feuille de route mondiale visant à mettre en place un processus inclusif de co-conception vers des marchés de crédits biodiversité à haute intégrité.

La feuille de route mondiale se penchera sur cinq défis clés en matière de conception des marchés de crédits biodiversité afin d'obtenir des résultats équitables, positifs et de haute intégrité pour les peuples et la planète.

Un groupe consultatif, présidé conjointement par Dame Amelia Fawcett et Sylvie Goulard, contribuera à l'élaboration de la feuille de route mondiale.

Une feuille de route mondiale pour le développement de crédits biodiversité fiables, impactants et équitables a été annoncée aujourd'hui lors du Sommet pour un nouveau pacte financier mondial à Paris.

La secrétaire d'État Thérèse Coffey (Royaume-Uni) et la secrétaire d'État Bérangère Couillard, au nom du ministre Christophe Béchu (France), ont lancé aujourd'hui la feuille de route mondiale lors d'un événement de haut niveau qui s'est déroulé dans le cadre du sommet réunissant des dirigeants du monde entier. Parmi les intervenants figuraient S.E. Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise, Razan Al Mubarak, championne du climat de haut niveau pour la présidence de la COP28 et présidente de l’UICN, l'ambassadeur André Corrêa do Lago, secrétaire brésilien à l'énergie et à l'environnement, et le chef Almir Narayamoga Surui, chef du peuple Paiter-Surui.

La feuille de route mondiale annoncée aujourd'hui arrive à un moment crucial et s'appuie sur les initiatives et la dynamique déjà mises en place, notamment lors du One Forest Summit de mars 2023 qui a recommandé l'augmentation des crédits biodiversité afin de maximiser leur potentiel dans la mise en place de paquets ambitieux pour les pays forestiers, et soutient la mise en œuvre du Plan en 10 points sur le financement de la biodiversité.

Dame Amelia Fawcett, présidente des Jardins botaniques royaux de Kew, et Sylvie Goulard, ancienne sous-gouverneure de la Banque de France, ont été désignées par le Royaume-Uni et la France pour présider conjointement le groupe consultatif de haut niveau. Elles dirigeront un processus inclusif visant à élaborer la feuille de route mondiale et tiendront leur première réunion en juillet 2023.

Sylvie Goulard, ancienne sous-gouverneure de la Banque de France, a déclaré : "Je suis heureuse que le président Macron et le gouvernement britannique m'aient demandé de co-présider ce groupe consultatif. Nous sommes ancrés dans la nature. Le modèle économique dominant tend à ignorer cette réalité et doit changer. Avec le Cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal et le Groupe de travail sur la divulgation financière liée à la nature (TNFD), nous avançons dans la bonne direction."

"Mais il reste encore du travail pour mettre en place les bons instruments qui permettront de débloquer les investissements dans la protection et la restauration de la nature. Je me réjouis de travailler avec Amelia, en particulier à l'approche de moments clés au niveau mondial, tels que la prochaine conférence sur le climat, la COP28, qui se tiendra aux Émirats Arabes Unis en novembre", a-t-elle déclaré.



Dame Amelia Fawcett, présidente des Jardins botaniques royaux de Kew, a déclaré : "Je suis ravie que les gouvernements français et britannique m'aient demandé de co-présider ce groupe consultatif important et inclusif qui aidera la communauté mondiale à maximiser les avantages pour la nature, les peuples et la planète que représentent les marchés de crédits biodiversité.  Avec des taux d'extinction mondiaux plus élevés que jamais et des objectifs mondiaux ambitieux pour stopper et inverser la perte de la nature d'ici 2030, les enjeux n'ont jamais été aussi importants - et nous avons besoin que chaque acteur de la société joue son rôle en aidant à financer la restauration de la nature".

Thérèse Coffey, secrétaire d'État à l'environnement, à l'alimentation et aux affaires rurales du Royaume-Uni, a déclaré : "La mobilisation des financements est essentielle pour atteindre les objectifs mondiaux fixés dans l'accord de la COP15. Des initiatives telles que la feuille de route sur les crédits biodiversité lancée aujourd'hui contribueront à garantir que le financement du secteur privé soit utilisé pour conserver et restaurer la nature. Nous sommes heureux de travailler aux côtés de la France et nous nous réjouissons de collaborer avec de nombreux autres pays et organisations à la mise en œuvre de la feuille de route. Nous continuerons d’être un leader mondial dans le soutien aux efforts visant à stopper le déclin de la nature, à protéger la faune et la flore et à restaurer le monde naturel, en nous appuyant sur le rôle clé que nous avons joué dans le soutien à l'accord de l'ambitieux Cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal en décembre dernier".

Bérangère Couillard, secrétaire d'État chargée de l'écologie en France, a déclaré : "En décembre 2022, le monde est parvenu à un accord ambitieux lors de la COP15. La mise en œuvre de ce Cadre mondial pour la biodiversité exige que nous augmentions drastiquement les ressources financières consacrées à la nature, toutes sources confondues. Les marchés de crédits biodiversité peuvent être l'une des réponses à ce besoin, à condition qu'ils soient dimensionnés en termes d'intégrité, d'impact et d'équité. Le lancement de cette feuille de route et de ce groupe consultatif est un premier pas vers la création de tels marchés."

Notes de l'éditeur :

- Une feuille de route mondiale pour exploiter le potentiel des crédits biodiversité au profit des peuples et de la planète :

https://www.gov.uk/government/news/uk-france-global-roadmap-launched-to-mobilise-global-nature-finance

https://oneplanetsummit.fr/les-evenements-16/une-feuille-de-route-mondiale-pour-exploiter-le-potentiel-des-credits

 

- Une rediffusion de l'événement du sommet lançant la feuille de route mondiale est disponible à l'adresse suivante :

Replay - Nouveau pacte financier mondial 2023 (calypso-event.net)

- Lire le rapport "Harnessing Biodiversity Credits for People and Planet" élaboré à la demande de la France pour le Sommet pour un nouveau pacte financier mondial, en collaboration avec le Royaume-Uni :

https://www.naturefinance.net/wp-content/uploads/2023/06/HarnessingBiodiversityCreditsForPeopleAndPlanet.pdf

Global roadmap for biodiverty credits launched at Paris finance summit

  • France and the UK today launched a Global Roadmap to deliver an inclusive process of co-design towards high-integrity biodiversity credit markets.
  • The Global Roadmap will work on five key design challenges for biodiversity credit markets to deliver high-integrity, equitable, positive outcomes for people and planet.
  • An Advisory Panel will shape the development of the Global Roadmap and will be chaired jointly by Dame Amelia Fawcett and Sylvie Goulard.

A Global Roadmap for developing credible, impactful, and equitable biodiversity credits has been announced today at the Summit for a New Financing Pact in Paris.

Secretary of State Thérèse Coffey (UK) and Minister of State Bérangère Couillard, on behalf of Minister Christophe Béchu (France) today launched the Global Roadmap at a high-level event which took place at the Summit gathering World Leaders. Speakers included H.E. Ali Bongo Ondimba, President of Gabonese Republic, Razan Al Mubarak, UN Climate Change High Level Champion for COP28, Ambassador André Corrêa do Lago, Secretary for Climate Energy and Environment of Brazil and Chief Almir Surui, Leader of the Paiter-Surui People.



Today’s Global Roadmap announcement comes at a critical moment and builds on existing initiatives and momentum including at the One Forest Summit in March 2023, which recommended the scale up of biodiversity credits to maximise their potential in building ambitious Forest Country Packages, and supports delivery of the 10 Point Plan on Financing Biodiversity.



Dame Amelia Fawcett, Chairman of Royal Botanic Gardens, Kew and Sylvie Goulard, former Deputy Governor of the Banque de France, have been nominated by the UK and France to jointly chair the high-level Advisory Panel. They will lead an inclusive process to deliver the Global Roadmap and hold their first meeting in July 2023.  



Sylvie Goulard, former Deputy Governor of the Banque de France said, “I am pleased to be asked by President Macron and the UK government to co-chair this Advisory Panel. We are embedded in nature. The dominant economic model tends to ignore this reality and must change. With the Kunming-Montreal Global Biodiversity Framework and the Taskforce on Nature-related Financial Disclosures we are moving in the right direction.

“But there is still work to do to deliver the right instruments that unlock investment in the protection and recovery of nature. I look forward to working with Dame Amelia, particularly in the run up to key global moments such as the forthcoming climate conference, COP28 in the UAE in November”
she said.

Dame Amelia Fawcett, Chairman of Royal Botanic Gardens, Kew said, “I am delighted to be asked by the Governments of France and the United Kingdom to co-chair this important and inclusive Advisory Panel which will help the global community maximise the benefits to nature, people and planet represented by biodiversity credit markets. With global extinction rates higher than they have ever been, and ambitious global targets to halt and reverse nature loss by 2030, the stakes have never been higher – and we need every part of society to play its part in helping fund nature’s recovery.”



Thérèse Coffey, Secretary of State for Environment, Food & Rural Affairs, United Kingdom said, “Mobilising finance is key to meeting the global goals set out in the COP15 agreement. Initiatives like the Roadmap on Biodiversity Credits launched today will help ensure private sector financing is leveraged to conserve and restore nature. We’re grateful to be working alongside France and look forward to collaborating with many other countries and organisations in delivering the roadmap. We will continue to be a world leader in supporting efforts to halt the decline in nature, protect wildlife and restore the natural world – building on the key role we played in supporting the agreement of the ambitious Kunming-Montreal Global Biodiversity Framework in December.”



Bérangère Couillard, State Minister for Ecology, France said, “In December 2022 the world reached an ambitious agreement at COP15. Implementing this Global Biodiversity Framework requires us to increase drastically the financial resources dedicated to nature, from all sources. Biodiversity credit markets can be one of the responses to this need, as long as they are scaled for integrity, impact, and equity. The launch of this roadmap and advisory panel is the first step towards the aim to create such markets.” –

Editors notes:

•    A Global Roadmap to Harness Biodiversity Credits for the Benefit of People and Planet:

https://www.gov.uk/government/news/uk-france-global-roadmap-launched-to-mobilise-global-nature-finance

https://oneplanetsummit.fr/les-evenements-16/une-feuille-de-route-mondiale-pour-exploiter-le-potentiel-des-credits

•    A recording of the Summit event launching the Global Roadmap can be accessed at:

 Replay - Nouveau pacte financier mondial 2023 (calypso-event.net)

•    Read the report ‘Harnessing Biodiversity Credits for People and Planet’ developed at the request of France for the Summit for a New Global Financing Pact, in collaboration with the United Kingdom:

 https://www.naturefinance.net/wp-content/uploads/2023/06/HarnessingBiodiversityCreditsForPeopleAndPlanet.pdf