Publié le 27 septembre 2022

Eolien en mer au sud de la Bretagne : le Gouvernement précise la localisation du premier parc

  • Communiqué de presse

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, et Hervé Berville, secrétaire d’Etat chargé de la Mer, annoncent la localisation du premier parc éolien flottant de 250 MW qui sera situé au large du sud de la Bretagne.

Ce parc, qui devrait comporter une vingtaine d’éoliennes, sera situé à l’intérieur de la zone retenue pour le lancement de l’appel d’offres à l’issue du débat public achevé en 2020. Il se situera dans la partie Est de cette zone, à plus de 20 km de la Pointe des Poulains de Belle-Île. Les candidats seront en outre incités à minimiser l’emprise finale du parc grâce à l’introduction dans le cahier des charges d’un nouveau critère de notation. Ce choix a été réalisé en tenant compte des enseignements du débat public et des consultations complémentaires réalisées jusqu’à ces dernières semaines, en particulier avec les élus locaux, les ONG et le secteur de la pêche professionnelle.

Du fait de l’implantation du parc sur le domaine public maritime, le développeur éolien qui sera lauréat de l’appel d’offres devra s’acquitter de la taxe éolienne en mer, qui devrait représenter plus de 4 millions d’euros par an pendant toute la durée d’exploitation du parc, répartis entre les communes littorales (50 %), les comités des pêches (35 %), l’OFB (10 %) et les sauveteurs en mer (5 %).

Le dialogue concurrentiel avec les 10 candidats présélectionnés, initié en 2021, touche à sa fin. La localisation du parc sera intégrée au cahier des charges de l’appel d’offres qui sera soumis à l’avis de la Commission de régulation de l’énergie dans les prochaines semaines, puis publié. Les candidats devront remettre leurs offres début 2023. Le lauréat sera désigné par le gouvernement au printemps.

La concertation continue par ailleurs sur le projet, menée par l’Etat et RTE, se poursuit sous l’égide des garants nommés par la Commission nationale du débat public.

La mise en service du parc est envisagée en 2030. Il permettra de produire l’électricité nécessaire aux besoins d’environ 450 000 habitants.

La carte et les autres informations relatives au projet sont disponibles sur le site du ministère dédié aux projets éoliens en mer : https://www.eoliennesenmer.fr/facades-maritimes-en-france/facade-nord-atlantique-manche-ouest/projet-en-bretagne-sud https://www.eoliennesenmer.fr/facades-maritimes-en-france/facade-nord-atlantique-manche-ouest/projet-en-bretagne-sud