Publié le 08 novembre 2022

COP27 : Christophe Béchu réaffirme la mobilisation de la France pour la protection de la biodiversité et salue l'engagement de 112 pays à protéger au moins 30% des terres et des océans d'ici 2030

  • Communiqué de presse

Au premier jour de la 27ème Conférence des Parties (COP27), Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a rencontré des chefs d’Etat et des ministres du monde entier pour défendre l’objectif « 30x30 », visant à protéger au moins 30% des terres et 30% des mers de la planète à l’horizon 2030.

La protection d’au moins 30% des terres et 30% des mers de la planète d’ici 2030 est une réponse concrète à la lutte jumelle pour le climat et la biodiversité.

La France défend notamment des cibles quantifiées sur la restauration des écosystèmes et de la protection d’au moins 30% des terres et 30% des mers de la planète à l’horizon 2030 (cible « 30x30 »), but défendu dans le cadre de la Coalition de la haute ambition pour la nature et les Peuples (HAC Nature) que la France co-pilote avec le Costa Rica et le Royaume Uni (pour le volet océans).

A l’issue de l’évènement de haut-niveau 30x30 for Climate, Nature and People, qui s’est tenu ce lundi 7 novembre en ouverture de la COP27, 112 pays ont affirmé leur soutien à cet objectif 30x30 qui les engage dans un effort mondial afin de contribuer à freiner la perte de biodiversité et le changement climatique.

La coalition pour la Haute ambition pour la nature et les Peuples représente ainsi une masse critique qui pourra avoir une influence positive sur l’adoption d’une cible « 30x30 » ambitieuse au sein du cadre mondial pour la biodiversité qui sera adopté lors de la COP15, conférence des Nations unies sur la biodiversité, qui se déroulera du 7 au 19 décembre 2022 à Montréal au Canada. Celle-ci réunira les gouvernements du monde entier afin qu'ils conviennent d'une nouvelle série d'objectifs pour mettre un terme à l’érosion de la biodiversité au cours de la prochaine décennie. La France et l’Union européenne viseront l’adoption d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité, par le biais du processus du cadre post-2020 de la Convention sur la diversité biologique.

Ce lundi 7 novembre a par ailleurs été l’occasion pour le ministre de rencontrer des acteurs du secteur du bâtiment dans le cadre de la Global Alliance for Buildings and Construction (Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction), dont le secrétariat est à Paris, assuré par le Programme des Nations-unies pour l’environnement. Cette alliance, reconnue comme un forum essentiel par le G7, G20 et la CNUCC, soutient la transition vers un immobilier mondial à zéro émissions, efficace et résilient.

Le ministre a également annoncé que la France rejoignait l’Alliance mondiale pour la résilience face à la sécheresse au cours d’un évènement de lancement co-présidé par le président du gouvernement d’Espagne Pedro Sanchez et le président de la République du Sénégal Macky Sall. Cette initiative permettra de coopérer au niveau international sur la prévention des effets des sécheresses, en partageant les réflexions nationales sur la sobriété des usages, sur l’accès à une eau de qualité et sur la restauration du grand cycle de l’eau grâce notamment aux solutions fondées sur la nature.

« La protection de la nature et la lutte contre le changement climatique vont de pair. Plus que jamais, nous avons besoin de la conservation pour protéger la biodiversité des effets du changement climatique et des activités non durables, et seule une action forte en faveur de la nature peut nous permettre de rester sur la bonne voie pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré. Dans ce contexte, l'objectif 30x30 est crucial tant pour inverser la perte de biodiversité que pour lutter contre le changement climatique. »

Christophe Béchu