Publié le 26 septembre 2022

Budget 2023 du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

  • Communiqué de presse

Dotés de 60 Md€ dans le projet de loi de finances pour 2023, les ministères de la transition écologique, de la cohésion des territoires et de la transition énergétique voient leurs budgets atteindre un niveau inédit. Ce budget 2023 amorce la hausse de nos moyens avant la déclinaison de nos feuilles de route en matière de planification écologique.

Le budget du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires, qui atteint 40 Md€, permettra de :

  • Accélérer la transition écologique dans les territoires : le PLF pour 2023 met en place un fonds vert inédit, doté de 1,5 Md€, qui permettra de réaliser la transition écologique dans, par et pour les territoires, en soutenant les projets des collectivités en matière de rénovation des bâtiments publics, de renaturation des villes ou de prévention des risques naturels (inondations, incendies, etc.) ;
  • Investir dans les transports à hauteur de 3,8 Md€, en donnant la priorité à la régénération du réseau ferroviaire et au développement des transports du quotidien. Un nouveau plan vélo sera également financé à hauteur de 250 M€ en 2023 ;
  • Poursuivre la rénovation énergétique des logements par la hausse des moyens financiers et humains de l’Agence nationale de l’habitat et une enveloppe dédiée à la rénovation des passoires thermiques des bailleurs sociaux (0,2 Md€) ; MaPrimeRénov’, grand succès du quinquennat précédent, sera pérennisée à hauteur de 2,5 Md€ sur les crédits du Ministère de la transition énergétique ;
  • Sanctuariser les moyens des agences de l’eau (2,2 Md€) pour assurer une meilleure gestion de la ressource et mieux prévenir les crises ;
  • Financer la stratégie nationale pour la biodiversité à hauteur de 150 M€ en 2023, pour réduire les pressions sur la biodiversité, protéger et restaurer les écosystèmes ;
  • Garantir la cohésion des territoires en accompagnant les collectivités territoriales, dont les ressources sont confortées, et en maintenant notre mobilisation en faveur des territoires fragiles.

Après plus de vingt années de baisse, les effectifs du ministère seront stabilisés sur le quinquennat, signe de la mobilisation de l’Etat pour l’atteinte de nos objectifs en matière de transition écologique.

« L’été 2022 a fait comprendre à tous l’urgence de la situation. Sans attendre la déclinaison de notre planification écologique, nous amorçons la hausse de nos moyens pour investir dans les transports du quotidien, rénover nos logements, préserver nos ressources en eau et notre biodiversité, avec la conviction que le soutien aux territoires sera la condition de notre réussite. »

Christope Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

« En matière de transports, le budget 2023 nous aide à répondre aux grands défis que nous affrontons : le pouvoir d’achat, la sobriété énergétique et la transition écologique. Il permet de financer des solutions pour décarboner nos modes de transport, en soutenant plus fortement le transport ferroviaire et le passage au véhicule électrique.  »

Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports

« Le budget 2023 porte l’ambition d’un parcours résidentiel adapté aux besoins de chacun, de l’insertion par le logement au bien vieillir chez soi, en passant par les priorités gouvernementales accordées au pouvoir d’achat des Français et à la vie dans les quartiers populaires. Et parce que la question environnementale est toujours une question sociale, la rénovation énergétique des bâtiments fait l’objet d’un effort particulier. »

Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement

« Face aux conséquences croissantes du dérèglement climatique, ce budget nous donne les moyens d’accélérer encore la transition écologique des collectivités territoriales. Une transition qui s’organise depuis, et pour les territoires : ce sont les projets des élus locaux que nous accompagnons dans tous les domaines, au service d’une écologie au plus proche de nos concitoyens, au plus près des réalités de chaque territoire !  »

Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales

« Protéger les milieux, préserver les ressources en eau, prévenir des risques naturels… Le budget 2023 a en son cœur la protection de la biodiversité des territoires. Les incendies historiques et la sécheresse qui touchent toujours notre pays nous rappellent notre vulnérabilité face aux changements climatiques. C’est pour cela que nous sanctuarisons les moyens des agences de l’eau, que la Stratégie Nationale Biodiversité sera dotée de 150M€ et que nous augmentons les mesures de protection et de prévention face aux risques naturels.  »

Bérangère Couillard, secrétaire d’État chargée de l’Écologie

« Par ce budget, le ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires témoigne de la volonté du Président de la République de faire de la transition et de la planification écologique une priorité du Gouvernement en lui donnant les moyens d’agir. Dans cette transition, comme dans beaucoup d’autres, les territoires ruraux, de nos campagnes à nos montagnes, ont toute leur place. Ce sera le fil rouge de mon action auprès de Christophe Béchu.  »

Dominique Faure, secrétaire d’État chargée de la Ruralité

Retrouvez le dossier de presse relatif au projet de loi de finances pour 2023 en cliquant ici.