Présentation des 7 lauréats du Palmares des jeunes urbanistes 2024

Le Vendredi 24 mai 2024

Réuni le 2 avril 2024 à l’initiative du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et du ministère délégué chargé du Logement, le jury du Palmarès des jeunes urbanistes a choisi de distinguer sept lauréats sur les 58 candidatures reçues. Les diplômes leur seront remis à la fin de l'année 2024 à l'occasion de la célébration du Grand Prix de l’urbanisme.

Créé en 2005, le Palmarès des jeunes urbanistes est un prix décerné tous les deux ans qui récompense les jeunes talents pour le caractère exemplaire et novateur de leur démarche et de leurs pratiques professionnelles.

Le palmarès 2024 traduit la diversité des profils des jeunes professionnels de la sphère de l’urbanisme, souvent constitués en équipes ou collectifs, tous engagés dans des changements de modèles en faveur d’un aménagement sobre et résilient.

Dans les prochains mois, les sept lauréats organiseront des rencontres dans les territoires, avec l’appui du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires (DGALN), pour donner à voir leurs pratiques et proposer de nouveaux modes de faire, conciliant la sobriété foncière et la qualité urbaine, en cohérence avec l’objectif national de « zéro artificialisation nette des sols ».

 

Les lauréats du Palmarès des jeunes urbanistes 2024 :

BELLEVILLES

Bellevilles est une foncière responsable ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale) qui participe à la revitalisation des territoires et de leurs patrimoines à travers l’acquisition, la programmation et la réhabilitation de logements, commerces, tiers-lieux et espaces d’activités. Elle intervient principalement en zones détendues, rurales, villes moyennes, quartiers périphériques, et accompagne des projets souvent peu investis par les acteurs traditionnels de l’immobilier.

MEAT

Meat est une société d'architecture implantée à Paris et dans le Massif central qui réunit des architectes et urbanistes engagés sur des problématiques urbaines et rurales. Elle se positionne sur l’ensemble de la chaîne de production, depuis l’accompagnement de la prise de décision, la sensibilisation des acteurs, la mobilisation des citoyens, jusqu’à la construction. Au cœur de son action, se trouve l’articulation entre les dynamiques naturelles liées à l’eau, aux sols et aux ressources et aux processus économiques.

NOMMOS

Nommos est une agence d’architecture et d’urbanisme implantée à Nice et ancrée dans les territoires méditerranéens. Elle est convaincue de la nécessité d’une approche pluridisciplinaire et contextualisée pour répondre aux enjeux du changement climatique et notamment aux vulnérabilités des territoires. 

ATELIER DE L’OURS

L’Atelier de l’Ours est un collectif de paysagistes engagés pour une fabrique sobre et collective des espaces de vie. L’Atelier est implanté sur les territoires du Perche Vendômois (Loir-et-Cher) et de la Suisse Normande (Orne). Ils articulent leurs pratiques entre conception, co-construction et mise en œuvre lors d’ateliers participatifs. Tout projet est ainsi l’occasion d’œuvrer à l’entretien d’un dialogue territorial et de tisser des relations pérennes entre l’espace et les populations qui l’habitent.

TOUT TERRAIN

Tout terrain est une coopérative d’architecture et d’urbanisme qui pratique une approche sociale et écologique. Ses membres sont des architectes, urbanistes, médiateurs, scénographes, scénaristes, anthropologues, artistes sonores, menuisiers. Son ancrage entre Bordeaux, Paris et les Vosges en fait une structure intervenant tout à la fois en milieu urbain et rural, à la rencontre des habitants. Elle revendique la maîtrise d’usage, la frugalité, le réemploi de matériaux, les filières locales, les savoir-faire vernaculaires comme des vecteurs de projet et de transformation.

UR

UR est un bureau d’architecture et d’urbanisme basé à Paris et à Bordeaux. Il intervient sur les tissus métropolitains en transformation (pavillonnaire, zones d’activités, pôles d’échanges), pour les adapter aux enjeux écologiques, aux modes de vie, aux évolutions sociétales.

ATELIER KARIM LAHIANI

Fondé en 2022, l’atelier Karim Lahiani se revendique d’une écologie adossée à l’urbanisme, au paysage, à la géographie mais aussi aux sciences politiques. Il propose dans ses projets une réflexion pour mieux adapter nos sociétés aux grandes bascules écologiques du XXIe siècle.

 

Le Jury du Palmarès des jeunes urbanistes 2024

Le Président

Jean-Baptiste BUTLEN, sous-directeur de l’aménagement durable à la DGALN

 

Elue

Sandra MARSAUD, députée de la Charente (2ème circonscription)

 

Les membres

Boris BOUCHET, gérant, Boris Bouchet architectures, PJU 2014

Mathieu DELORME, directeur de l’ENSA de Marne-la-Vallée, PJU 2014

Hélène FERNANDEZ, directrice adjointe à l’architecture, ministère de la Culture

Guillaume HEBERT, associé, Une fabrique de la ville, PJU 2007

Monica LEBRAO SENDRA, responsable architecture, Institut français

Christine LECONTE, présidente du Conseil national de l’ordre des architectes, PJU 2010

Jean-Baptiste MARIE, directeur général du GIP EPAU

Océane RAGOUCY, architecte, éditrice et curatrice indépendante

Timothée TURQUIN, associé, Belvédère, PJU 2022

 

 

Revenir en haut de la page