Première année de l’opération « 1 Jeune 1 Arbre » : Plus de 1200 classes de tous les niveaux scolaires déjà engagées dans l’opération

Le Jeudi 29 février 2024

Ce mercredi 28 février, à l’occasion du 60ème Salon International de l’Agriculture, le Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire Marc Fesneau a annoncé le succès du démarrage de l’opération « 1 jeune 1 arbre », lancée par le Président de la République le 24 novembre dernier.

Au-delà des nombreuses opérations déjà menées par les partenaires professionnels et associatifs du programme[1] et qui se sont poursuivies, à la fin du mois de mars, c’est-à-dire la fin de la période de plantation, ce seront plus de 200 nouvelles classes de collèges qui auront été pu bénéficier de ce programme pour planter des arbres. Les acteurs professionnels de la forêt et de l’arbre[2] ont ainsi répondu nombreux pour proposer des chantiers de plantation en forêt domaniale, en forêt privée, dans des plantations de haies en milieu agricole, d’arbres en ville ou sur le site de l’établissement scolaire… Les opérations sont variées et permettent de faire découvrir aux élèves les enjeux de la forêt, sa gestion durable ou encore ceux des haies et de l’agroforesterie, mais les métiers de la forêt du bois.

Accompagné de Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Marc Fesneau a rencontré deux classes ayant participé à des chantiers de plantation d’arbres dans le cadre de projets de forêts pédagogiques portées par les communes forestières, « Dans 1000 communes la forêt fait école ». Cette opération vise à mobiliser un maximum d’élèves autour des enjeux des forêts de leur commune et contribue au renouvellement forestier, axe fort de la planification écologique, et à l’objectif de replanter un milliard d’arbres d’ici 2032.

Les Ministres ont pu échanger avec les élèves sur leur ressenti à la suite de cette expérience de plantation d’arbres mais aussi sur l’importance du renouvellement des forêts françaises et leur connaissance des arbres. Pour ces deux classes, cette expérience s’inscrit dans un projet pédagogique organisé tout au long de l’année scolaire, une occasion de mieux comprendre le cycle forestier et les métiers des hommes et des femmes qui la façonnent.

Ce moment de partage autour de la forêt française a aussi été l’occasion pour le Ministre de dévoiler le logo officiel de l’opération « 1 jeune, 1 arbre » avec l’objectif de fédérer toutes les actions visant à mobiliser la jeune génération autour de l’enjeu du renouvellement forestier, à donner de la visibilité à cette opération et à créer une dynamique autour d’elle.

Marc Fesneau, a également annoncé la création, pour la prochaine rentrée scolaire, d’une plateforme de mise en relation entre des responsables de chantiers de plantation d’un côté et des établissements scolaires de l’autre, dans un objectif de massification du nombre d’élèves impliqués dans cette opération. Cette plateforme sera co-construite avec les acteurs concernés pour répondre au mieux à leurs besoins.

Face à toutes les conséquences du changement climatique pour nos forêts : à la sécheresse, aux maladies et ravageurs, aux feux de forêts… le Président de la République a fixé un cap, celui visant à replanter 1 milliard d’arbres d’ici 2032. L’opération « 1 jeune 1 arbre » permet de contribuer à cet objectif, mais il répond surtout à notre besoin d’éduquer la jeunesse à l’importance de nos forêts et de son renouvellement, et plus largement à la multifonctionnalité des forêts. Je remercie tous les acteurs qui font du début de cette opération, une réussite et je sais pouvoir compter sur leur soutien pour le poursuivre et l’amplifier à l’avenir.

Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

L’objectif, posé par le Président de la République, d'1 milliard d’arbres et de 10% de forêt renouvelée en 10 ans est ambitieux et réaliste. La plantation est indispensable pour assurer la migration assistée d’essences adaptées au climat plus sec ou pour restaurer les forêts détruites pas les incendies, les tempêtes ou les insectes ravageurs. En lançant l’opération « 1 jeune 1 arbre », nous intégrons la jeunesse à la mobilisation collective qui permettra de relever ce défi. Nous sensibilisons également les jeunes, acteurs de demain, aux enjeux liés au défi du siècle : la transition écologique.

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
Revenir en haut de la page