Observatoire national de la rénovation énergétique

Le Mercredi 19 mai 2021

L’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE) a pour mission d’améliorer la connaissance de la dynamique de rénovation énergétique de l’ensemble des bâtiments résidentiels et tertiaires.

Les missions de l’ONRE

L’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE) a été créé en septembre 2019 par lettre de mission des ministres en charge de la transition écologique et du logement. Il a pour mission d’améliorer la connaissance de la dynamique de rénovation de l’ensemble des bâtiments résidentiels et tertiaires.

L'ONRE produit des données statistiques et des analyses visant à :

  • caractériser l’état du parc de logements au regard des classes de consommation énergétique ;
  • analyser l’évolution des consommations d’énergie (effectives et conventionnelles) des bâtiments ;
  • suivre la dynamique de la rénovation et ses caractéristiques : types de travaux, logements et ménages concernés, économies d’énergie associées ;
  • suivre les dispositifs de soutien public à la rénovation et étudier leur efficacité.

Sur ces différentes thématiques, l’ONRE diffuse des études et rapports et met à disposition des données, au niveau national et territorial le plus approprié, pour appuyer et éclairer l’action des pouvoirs publics, des acteurs en charge de la rénovation (collectivités territoriales, professionnels de la rénovation ou de l’immobilier, etc.) et contribuer à l’information du public.

La gouvernance de l’ONRE

L’ONRE est présidé par le Commissaire général au développement durable (CGDD) et son secrétariat est assuré par le Service des données et études statistiques du CGDD.

La gouvernance de l’observatoire s’organise autour de 3 instances :

  1. Un comité stratégique associe les principales directions et opérateurs du ministère en charge de la transition écologique, directement concernés par la rénovation énergétique. Il définit les orientations stratégiques de l’observatoire et valide le programme de travail.
  2. Un comité des partenaires regroupe environ 25 membres d’horizons différents impliqués dans l’observation et l’analyse de la rénovation énergétique au niveau national (directions des principaux ministères concernés, opérateurs, principaux fournisseurs d’énergies, observatoires, organismes indépendants, associations, chercheurs…). Il suit l’avancée des travaux, débat des méthodes et des résultats et formule des propositions d’études à mener. Il se réunit deux à trois fois par an.
  3. Des groupes de travail thématiques permettent d’associer un cercle plus large d’acteurs sur des thématiques particulières. Un groupe de travail « Territoires » traite ainsi de la déclinaison territoriale des travaux de l’ONRE, en associant les principaux acteurs locaux concernés (services déconcentrés du ministère, observatoires locaux à l’initiative de collectivités territoriales ou d’associations, notamment).

 

Les travaux de l'ONRE sont mis en ligne sur le site de l’ONRE et largement diffusés à l'ensemble des parties prenantes de l'écosystème de la rénovation.

Les axes de travail de l’ONRE

Les principaux axes de travail pour l’année 2021 sont les suivants :

  • actualisation de l’état du parc de logements par classe de consommation énergétique ;
  • rénovation énergétique dans le résidentiel :
    • suivi de la rénovation énergétique bénéficiant d’aides publiques (certificats d’économie d’énergie (CEE), CITE, Habiter mieux, MaPrimeRénov’ de l’Anah, éco-PTZ) : dénombrement et caractérisation des logements et des ménages concernés ; estimation des économies d’énergie conventionnelles associées ;
    • suivi de l’ensemble des gestes de rénovation : valorisation de l’enquête Tremi 2020 sur les travaux de rénovation dans les maisons individuelles ; préparation de l’enquête Treco 2022 sur la rénovation dans les logements collectifs ;
    • rénovation énergétique et évolution des consommations réelles d’énergie ;
    • suivi conjoncturel de la rénovation.
  • rénovation énergétique dans le tertiaire : expertise des sources mobilisables.