Lancement de l’appel à projets « INNOV EAU » - dispositif de soutien à l’innovation au service de la filière de l’eau

Le Jeudi 13 juillet 2023

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Roland Lescure, ministre de l’Industrie, Bérangère Couillard, secrétaire d’État à l’Écologie et Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030, annoncent le lancement de l’appel à projets « INNOV EAU » de France 2030, doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros, afin d’anticiper la transition hydrique et de soutenir les innovations qui y concourent.

Cet appel à projets de France 2030 s’inscrit dans la continuité du plan Eau annoncé par le Président de la République le 30 mars 2023. Il vise notamment à soutenir l’innovation dans le secteur de l’eau pour permettre d’accélérer les futures mises en marché de solutions visant à lever des verrous liés à la gestion de la ressource en eau, à la maîtrise de ses usages, ainsi qu’au traitement de l’eau.

Améliorer la disponibilité en eau, l’optimisation de ses usages et préserver sa qualité sont des enjeux sociaux, de souveraineté, ainsi que de compétitivité économique cruciaux dans un contexte de raréfaction des ressources à l’échelle mondiale du fait du dérèglement climatique.

Les délais d’action étant contraints, en raison de l’accélération de la problématique quantitative de l’eau, l’écosystème de gestion de l’eau a besoin d’un soutien important pour permettre l’accélération des innovations et la mise à l’échelle de solutions innovantes et viables.

Ainsi, cet appel à projets ambitionne d’anticiper la transition hydrique en intégrant l’enjeu « eau » dans France 2030, et d’y contribuer en soutenant l’innovation en France dans le cadre les axes suivants :

  • Agir sur la gestion de la ressource naturelle pour adapter nos systèmes au changement climatique ;
  • Economiser la ressource : sécuriser l’acheminement en limitant efficacement les pertes hydriques et agir sur les usages de l’eau ;
  • Renforcer le traitement pour améliorer durablement la qualité de l’eau et des milieux ;
  • Développer le numérique et la donnée au service de la gestion de la ressource.

Il s’adresse aux entreprises et laboratoires, qui pourront proposer des projets mono-partenaires ou collaboratifs.

Opéré par l’ADEME, l’appel à projets « INNOV EAU » sera ouvert sur 4 vagues de sélection :

  • Relève 1 : le 04/12/2023
  • Relève 2 : le 08/04/2024
  • Relève 3 : le 11/09/2024
  • Relève 4 : le 13/01/2025

Le cahier des charges est accessible sur la plateforme de l’ADEME : https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/entreprises/aides-financieres/20230710/innov-eau

 

Le plan d’investissement France 2030 :

  • Traduit une double ambition : transformer durablement des secteurs clefs de notre économie (santé, énergie, automobile, aéronautique ou encore espace) par l’innovation technologique, et positionner la France non pas seulement en acteur, mais bien en leader du monde de demain. De la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou service nouveau, France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation.
     
  • Est inédit par son ampleur et ses objectifs ambitieux : 54 Md€ seront investis pour que nos entreprises, nos universités, nos organismes de recherche, réussissent pleinement leurs transitions dans ces filières stratégiques. L’enjeu : leur permettre de répondre de manière compétitive aux défis écologiques et d’attractivité du monde qui vient, et faire émerger les futurs leaders de nos filières d’excellence. France 2030 est défini par deux objectifs transversaux consistant à consacrer 50% de ses dépenses à la décarbonation de l’économie, et 50% à des acteurs émergents, porteurs d’innovation, et par un principe d’exclusion systématique des projets qui seraient défavorables à l’environnement (au sens du principe Do No Significant Harm).
     
  • Sera mis en œuvre collectivement : pensé et déployé en concertation avec les acteurs économiques, académiques, locaux et européens pour en déterminer les orientations stratégiques et les actions phares. Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier via des procédures ouvertes, exigeantes et sélectives pour bénéficier de l’accompagnement de l’Etat.
     
  • Est piloté par le Secrétariat général pour l’investissement pour le compte de la Première ministre et mis en œuvre par l’Agence de la transition écologique (ADEME), l’Agence nationale de la recherche (ANR), Bpifrance et la Banque des Territoires.

L’Ademe en bref

À l’ADEME - l’Agence de la transition écologique-, nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Sur tous les fronts, nous mobilisons les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, leur donnons les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse. Dans tous les domaines -énergie, air, économie circulaire, alimentation, déchets, sols... -nous conseillons, facilitons et aidons au financement de nombreux projets, de la recherche jusqu’au partage des solutions. À tous les niveaux, nous mettons nos capacités d’expertise et de prospective au service des politiques publiques. L'ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Plus d’informations sur : www.ademe.fr

Revenir en haut de la page