COP28 - Samedi 9 décembre : Journée de la nature et des océans

Le Dimanche 10 décembre 2023

Evènement majeur du calendrier climatique international, la COP28 constitue un rendez-vous incontournable de la diplomatie environnementale. Dans ce cadre Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, est à Dubaï, aux Émirats arabes unis, jusqu’au 10 décembre afin de porter les positions ambitieuses de la France en matière de lutte contre le changement climatique et pour la préservation de la biodiversité.

  • Biodiversité : la France accélère vers l’objectif « 30x30 »

Christophe Béchu a annoncé ce matin le dépôt de la Stratégie nationale sur la biodiversité (SNB) 2030 auprès de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Cette stratégie a pour objectif de stopper, puis d’inverser l’effondrement de la biodiversité. Elle décline au niveau national les mesures pour lettre en œuvre le cadre mondial de la biodiversité issu de l’accord de Kunming-Montréal.

Par ailleurs, à l’occasion du comité de pilotage international ministériel de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples (HAC N&P), Christophe Béchu a annoncé le renouvellement de la co-présidence française avec le Costa Rica. Menée par la France et le Costa Rica, puis rejoint par le Royaume-Uni, la HAC N&P est une initiative de coopération internationale ayant pour ambition d’aider les pays membres à atteindre l’objectif 30x30 qui vise à protéger 30 % des espaces terrestres et des espaces maritimes d’ici 2030. Elle réunit désormais 118 pays suite à l’officialisation de l’adhésion de Chine samedi 9 décembre.

  • Forêt : Lancement d’un partenariat avec la République du Congo et l’Union européenne

Suite aux annonces « country package » faites le 2 décembre dernier à la COP28 par le président de la République, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Rosalie Matondo, ministre de l’économie forestière de la République du Congo et Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen à l'environnement, aux océans et à la pêche, ont formellement lancé un partenariat d’un montant initial de 50 millions de dollars pour la préservation des écosystèmes forestiers. Ce partenariat a pour ambition de soutenir les engagements de la République du Congo en faveur de la protection de la biodiversité, du climat et de la lutte contre la déforestation à travers des plantations forestières et agroforestières.

Plus d’informations en cliquant ici

Dans la continuité de cet évènement, Christophe Béchu a également participé au lancement de l’Initiative « Equipe Europe » sur les chaines de valeur sans déforestation afin de réaffirmer l’engagement de la France pour accompagner les pays producteurs.  La France a annoncé une contribution nouvelle de 5 millions d’euros.

Le ministre a enfin participé au panel ministériel du Forest Climate Leaders Partnership (FCLP). Il a réaffirmé les trois axes sur lesquelles la France travaille activement : augmenter des financements privés pour les pays qui préservent leurs écosystèmes à travers le panel international pour des crédits biodiversité à haute intégrité, développer des partenariats pays tels que celui lancé avec la République du Congo et augmenter les usages de matériaux bio-sourcés dans la construction. La France porte avec le Canada et le Kenya une initiative particulière sur ce dernier volet, qui se réunira à l’occasion du Forum international Bâtiment et Climat qui se tiendra à Paris les 7 et 8 mars 2024.

  • Préservation des pôles et des glaciers

Christophe Béchu a également participé à une réunion ministérielle de la coalition Ambition on Melting Ice que la France vient de rejoindre. Elle a été l’occasion de rappeler les prises de positions fortes présentée lors du One Planet Polar Summit organisé en France en novembre dernier. Ce premier sommet international dédié aux pôles et aux glaciers a permis la prise d’engagements concrets pour préserver la cryosphère.

  • Préparation de la Conférence des Nations Unies pour les Océans 2025

La France exerce avec le Costa Rica la présidence de la 3e Conférence des Nations Unies pour les Océans qui se tiendra à Nice en juin 2025. Le ministre est intervenu dans plusieurs événements à ce titre.

Il s’est exprimé en faveur de l’établissement d’un panel intergouvernemental des sciences océaniques.

Enfin, le ministre a participé à un évènement qui promeut l’objectif de zéro déchet en milieu marin. L’occasion pour Christophe Béchu de rappeler la mobilisation pour un traité international pour mettre fin à la pollution plastique contraignant. Le plastique contribue non seulement à la crise climatique à travers les émissions de son industrie mais aussi à l’effondrement de la biodiversité par les effets de sa pollution.

Revenir en haut de la page