COP27 : La France et le Maroc souhaitent une percée pour le climat dans le secteur du bâtiment et appellent à une large mobilisation

Le Vendredi 18 novembre 2022

Le bâtiment est responsable de 37% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Une mutation profonde de ce secteur est primordiale pour atteindre nos objectifs de lutte contre le changement climatique. Dans le cadre de la 27ème Conférence des Parties à Charm El-cheikh, la France, représentée par la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, et le Maroc ont lancé jeudi 17 novembre, un appel à la création d’un « Buildings Breakthrough », dans le but que le secteur du bâtiment se rapproche du zéro émission d’ici 2030.

Lors de la COP26 l’année dernière à Glasgow, le Royaume-Uni avait lancé le « Breakthrough Agenda », initiative soutenue par la France et visant à décarboner les principaux secteurs émetteurs (acier, électricité, hydrogène, transport routier et agriculture). Le secteur du bâtiment, qui représente 37% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ne figurait jusqu’à présent pas dans cet agenda.

Dans ce contexte et afin de créer un nouvel élan entre gouvernements, la France et le Maroc ont lancé hier un appel à la création d’un « Buildings Breakthrough ». Plus de 30 pays ont actuellement exprimé un grand intérêt pour cette coopération intergouvernementale renforcée, et 12 ont déjà assuré leur soutien à cette initiative, qui fixe l’objectif de zéro émission d’ici 2030 pour le secteur du bâtiment.

La transition énergétique du secteur du bâtiment est l’une des principales priorités de la France, à l’échelle nationale et internationale. Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, ont annoncé leur ambition de mettre en place durant l'année 2023 des engagements communs, des recommandations et un système d'évaluation des progrès accomplis dès 2023. Ils ont également fait part de leur intention de réunir les ministres de la construction du monde entier pour les associer à cet appel et acter des avancées concrètes.

Par ailleurs, Christophe Béchu a rencontré lors de son déplacement à Charm El-cheikh pour la COP27 le 7 novembre dernier, des acteurs du secteur du bâtiment dans le cadre de la Global Alliance for Buildings and Construction (Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction), Forum mondial pour un immobilier à zéro émission, efficace et résilient, lancé à la COP21 à l'initiative de la France et du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Les pays participants au 17 novembre 2022 :
Arménie, Autriche, Canada, Éthiopie, Finlande, France, Mauritanie, Mongolie, Maroc, Norvège, Pays-Bas, Sénégal, Turquie et Royaume-Uni.

Les 13 initiatives internationales ayant annoncé leur soutien :
The WBCSD Built Environment Transformation Program, WorldGBC Advancing Net Zero Net Zero Carbon Buildings Commitment, WorldGBC BuildingLife Programme, Programme for Energy Efficiency in Buildings (PEEB/GIZ), WRI Zero Carbon Building Accelerator, WRI Building Efficiency Accelerator, C40 Clean Construction programme, including the Clean Construction Accelerator, C40 Private Building Efficiency (PBE) and C40 New Building Efficiency (NBE) networks and the associated Net Zero Buildings Accelerator, The GlobalABC market transformation Work Area, The Clean Heat Forum, and the Solar Impulse Foundation.

Revenir en haut de la page