Comité de suivi des inondations : le Gouvernement poursuit l'accompagnement des sinistrés du Nord Pas-de-Calais

Le Mardi 27 février 2024

Alors que le Pas-de-Calais est à nouveau placé en vigilance orange aux crues par Vigicrues, hier le comité de suivi des inondations s’est à nouveau réuni.

Conformément aux engagements du Premier Ministre, Gabriel Attal et de Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ce comité vise à apporter des réponses concrètes à l’ensemble des problématiques rencontrées sur le terrain des inondations : reconnaissance de catastrophe naturelle, assurances des particuliers et des acteurs économiques, relogement des sinistrés, aide à la reconstruction par les collectivités locales, soutien aux commerçants, artisans et entreprises, soutien aux agriculteurs, réalisation de travaux d'urgence sur les cours d'eau et élaboration d'un plan de résilience en matière de prévention et de lutte contre les inondations dans le Pas-de-Calais.

La réunion s’est tenue en présence du préfet du Pas-de-Calais, des élus locaux du territoire ainsi que des services de l’État dans un contexte particulier, le territoire des Hauts-de-France étant à nouveau concerné par de de nouvelles crues à la suite du passage de plusieurs perturbations actives ces derniers jours.

Cette réunion a permis :

  • de faire le point sur les travaux en cours (180 opérations d’entretien et de curage des cours d’eau ont été réalisées, 42 sont en cours et 253 planifiées), les besoins de financements (opérations de renforcement de berges, installation de batardeaux) et les dispositifs que l’État a, en réponse, mis en place ou mobilisés en complément des dispositifs assurantiels ;
  • sur les capacités de pompage qui sont à nouveau déployées pour limiter les dommages au vu des débordements en cours :

        . 4 pompes d’une capacité de 360 m³/h chacune et 1 pompe de 850 m³/h fonctionnent sur le secteur de la Calotterie (arrondissement de Montreuil-sur-Mer).
        . 2 pompes de 5 400 m³/h sont installées sur le site de la Batellerie à Calais. 
        . 2 pompes d’une capacité totale de 1 700 m³/h fonctionnent depuis samedi à l’écluse carrée située sur la commune d’Hames-Boucres (arrondissement de Calais).
       . Le préfet a également demandé à VNF et à l’Institution des Wateringues d’activer l’ensemble des moyens de pompage dont ils disposent pour anticiper la montée des eaux dans les canaux et cours d’eau dont ils ont la gestion.

  • d’annoncer la publication du décret n° 2024-143 fixant la liste des intempéries exceptionnelles dans le Nord et le Pas-de-Calais ouvrant droit aux attributions du fonds de compensation pour la TVA l'année de la dépense, publié au journal officiel le 23 février 2024, permettant à 336 communes de pouvoir bénéficier d’un versement anticipé dès cette année et ainsi renforcer leur trésorerie pour répondre aux dépenses engendrées suite aux dégats. Les communes susceptibles d’être reconnues en catastrophe naturelle pourront également bénéficier de ce dispositif.
     
  • d’identifier les sujets, ou cas concrets pour lesquels l’État doit intervenir pour fédérer ou débloquer la situation.

Dans tout le Pas-de-Calais, quelque 6 500 habitations ont été sinistrées en novembre et 2 800 en janvier, selon la préfecture.

 

Revenir en haut de la page