Billet unique dans les transports en France : une mesure pour améliorer le quotidien des usagers et la transition écologique

Le Mercredi 8 février 2023

Clément BEAUNE, ministre délégué chargé des transports et les représentants des collectivités locales annoncent le lancement de travaux conjoints sur la mise en place d’un billet unique dans les transports.

La mise en place d’un ticket unique à l’échelle nationale se développe dans plusieurs pays européens. C’est un système qui fonctionne à grande échelle et facilite le quotidien des usagers. Il simplifie et encourage l’accès aux transports en commun, moins coûteux et plus écologiques que la voiture individuelle.

Le ministre chargé des Transports, M. Clément BEAUNE a lancé un hackathon pour mobiliser l’ensemble des acteurs français et parvenir à développer une solution concrète pour mettre en œuvre le billet unique et simplifier ainsi les déplacements sur tous les territoires et réseaux de transport en France.

Ce hackathon, pour créer le « titre de transport de demain », s’est tenu lors du forum de l’Agence de l’Innovation pour les Transports, à la Cité des sciences et de l’Industrie, les 7 et 8 février 2023.

Dix équipes représentant l’ensemble de l’écosystème des transports se sont mobilisées pour lever les freins techniques afin de concevoir un titre unique de transport : autorités organisatrices des mobilités, opérateurs de transport, éditeurs de solution billettique et application de services numériques, bureaux d’études, représentants des usagers et étudiants.

Le jury, constitué du ministre des Transports, des élus représentants de Régions de France, du GART, de France Urbaine et d’Intercommunalités de France, a choisi les solutions lauréates « France Moov’ » et « Carte LEM ».

Ces solutions sont dès à présent accompagnées par l’Agence de l’Innovation pour les Transports (AIT) pour étudier leur déploiement. Des expérimentations pourront avoir lieu avec les collectivités volontaires dès les prochains mois.

Un groupe de travail est lancé avec l’ensemble des autorités organisatrices de mobilités (AOM) afin de définir les modalités de mise en œuvre d’un titre unique de transport avec les territoires volontaires aux niveaux les plus pertinents des bassins de mobilités dessinés et mis en œuvre dans le cadre de la LOM.

C’est par des solutions innovantes et concrètes qu’on peut révolutionner le quotidien des usagers des transports en commun en France. Le billet unique est une mesure qui pourra être déployée sur tout le territoire et qui facilitera tous les voyages. Je suis très heureux de la méthode du hackathon pour mobiliser nos innovateurs et tous les acteurs des transports autour de ce grand projet. Des mesures ambitieuses et concrètes : c’est ainsi que nous réduirons les gaz à effet de serre dans le secteur des Transports et que nous faciliterons le quotidien de tous les Français.

Clément Beaune

La mise en œuvre d’un support unique à l’échelle nationale pour accéder aux réseaux de transports serait une avancée importante pour simplifier la vie des Françaises et des Français et favoriser l’usage des transports en communs. Une première étape qui pourrait avoir vocation à s’élargir aux autres offres de mobilités durables. France urbaine s’engagera pleinement dans cette démarche.

Johanna ROLLAND, Présidente de France Urbaine

Pour encourager les Français à utiliser les solutions de mobilité collectives, il est indispensable de permettre à chacun de pouvoir accéder à l’ensemble de l’offre publique de mobilité, sans devoir à chaque fois s’adapter à la diversité des supports et des titres propres à chaque réseau de transport. C'est pourquoi le GART a inscrit la création du titre unique comme l'une de ses 7 propositions prioritaires portées dans sa plateforme pour les élections présidentielles et législatives de 2022.

Louis Negre, Président du GART

Offrir aux Français une solution d’interopérabilité entre les services de mobilité qui respecte les choix de gestion et de tarification les mieux adaptés à chaque bassin de vie, c’est rendre notre quotidien un peu plus simple et un peu plus durable.

Sébastien Martin, Président d'Intercommunalités de France

L’intermodalité est au cœur des politiques des régions, autorités organisatrices des transports interurbains routiers et ferroviaires. Les régions et Ile-de-France mobilités ont déjà initié, avec l’ensemble des autres autorités organisatrices des mobilités, des solutions pour faciliter le parcours des voyageurs et renforcer l’attractivité de nos transports collectifs. Ce hackathon contribue à rendre plus accessible les enjeux techniques autour de la mobilité servicielle ou « Mobility as a Service », qui nécessite d’associer des compétences multiples : autorités organisatrices, opérateurs de transports, industriels et ingénieries, filières des transports, du numérique et bancaires, ainsi que les usagers. Ce hackathon a permis de rapprocher ces acteurs tous concernés pour les solutions globales à développer, et déjà en déploiement dans de nombreuses régions au service de nos concitoyens

Carole Delga, Présidente des Régions de France
Revenir en haut de la page