Publié le 16 décembre 2022

Mieux trier ses produits : lancement d’une campagne d’information sur l’Info-tri

  • Mieux produire et consommer

Nouveau : l'info-tri vous simplifie la vie

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, l’Ademe et les éco-organismes, lancent aujourd’hui une campagne nationale d’information sur l’Info-tri. Cette nouvelle signalétique, prévue par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, permet à chacun de mieux trier ses produits du quotidien, emballages et appareils usagés, grâce à une indication claire et précise sur l’endroit où les trier.

L’Info-tri, qu’est-ce que c’est ?

Cette nouvelle signalétique accompagne le Triman et indique clairement au consommateur où trier son produit, son emballage ou son appareil usagé. L’Info-tri est en cours de déploiement depuis l’été 2022 sur une grande quantité de produits. Il s’agit des produits qui sont soumis à une filière pollueur-payeur (filière REP) : les emballages, les vêtements, les meubles, les appareils électriques et électroniques, les jouets, les médicaments, etc.

Désormais, un simple coup d'œil suffit pour savoir où déposer ses produits, emballages et appareils usagés. Et si un doute persiste ou si l’Info-tri n’apparait pas encore sur un produit, le site quefairedemesdechets.gouv.fr propose un simulateur qui recense l’ensemble des possibilités de destination des produits et appareils usagés dont on tape le nom dans la barre de recherche.

Lorsqu’un produit ou un emballage est trié, son cycle de vie se poursuit. Il peut alors être :

  • réutilisé, pour prolonger sa durée d'usage ;
  • réparé, pour être donné ou revendu et faire le bonheur d’un autre usager ;
  • recyclé, il est transformé en un nouveau produit ;
  • faire l’objet d’une valorisation énergétique.

Pour en apprendre plus sur l’Info-tri !

Site de campagne

FAQ sur l’Info-tri

L’Info-tri, c’est l’indication qui accompagne désormais le logo Triman et qui précise le geste de tri (l’endroit où je dois déposer ou jeter mon produit usagé ou son emballage). Parfois il faut séparer les éléments et les jeter dans différents bacs de tri, parfois il faut ramener le produit en point de collecte ou en magasin, parfois il est possible de les donner à une association par exemple. Cette information est désormais clairement donnée au consommateur grâce à cette nouvelle signalétique.

Une grande quantité de produits du quotidien. Il s’agit des produits qui sont soumis à une filière pollueur-payeur (filière REP). Concrètement, il s’agit des emballages, des vêtements, chaussures, des meubles, des appareils électriques et électroniques, des jouets, des articles de sports et de loisirs, des médicaments, etc.

Oui. Tous les produits soumis à une filière REP et mis sur le marché en France sont concernés. Qu’ils soient importés de l’étranger ou fabriqués en France.

L’Info-tri est en cours de déploiement. Elle est déjà visible sur certains produits (les emballages par exemple) et apparaitra sur de nouvelles catégories de produits durant les prochains mois.

L’Info-tri précisant le bac de tri pour les emballages doit être visible sur l’emballage lui-même. Pour les autres produits du quotidien (piles, médicaments, équipements électriques et électroniques, meubles, etc.), l’Info-tri doit être apposée sur l’emballage du produit, sur le produit ou, à défaut, sur un document qui accompagne le produit (une notice par exemple).

Les contrôles du respect de cette mesure sont effectués par la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Pour une personne physique, le montant maximal de l’amende administrative est de 3000€ par produit ne disposant pas de l’Info-tri.

Pour une personne morale, le montant maximal de l’amende administrative est de 15000€ par produit ne disposant pas de l’Info-tri.

En cas de doute sur le geste de tri, je peux me rendre sur le site quefairedemesdéchets.gouv.fr pour connaître le bon geste de tri pour mon produit.