Feux de forêt et de végétation : lancement d’une campagne de prévention

Le Mardi 1 juin 2021


Crédits : ONF DFCI

Pour la 4e année consécutive, le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, lance une campagne pour prévenir les feux de forêt et de végétation et s’en protéger.

Lancement de la campagne 2021

Afficher la version texte de la vidéo

Pour la 4e année consécutive, le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, lance une campagne pour prévenir les feux de forêt et de végétation et s’en protéger.

En 2019, 15 000 hectares de forêt ont brûlé en France métropolitaine, soit l’équivalent de 21 000 terrains de football. Bien que la moitié sud du pays soit la plus touchée par les incendies, l’ensemble du territoire est concerné : en 2019, la moitié nord du territoire a été exposée à des feux inhabituels, tous espaces naturels confondus (landes, champs, zones de friche, forêts, etc.)

Dans 9 cas sur 10, les feux de forêt et de végétation sont d’origine humaine et pour moitié dus à une imprudence. Pour sensibiliser les Français à ce danger, le ministère de la Transition écologique lance une campagne afin de diffuser largement les comportements à adopter pour prévenir ces incendies destructeurs et s’en protéger.

Feux de forêt et de végétation

Quels sont les comportements à adopter et à diffuser ?

  • Aux abords des forêts : n'allumez ni feu, ni barbecue.
  • Ne jetez jamais vos mégots dans la nature forêt, par terre ou par la fenêtre de votre voiture.
  • Ne réalisez pas de travaux à l’extérieur avec des matériels susceptibles de provoquer des étincelles et de déclencher un feu (disqueuse, soudure...) les jours de fort risque d’incendie (vent, température élevée et sécheresse).
  • Ne stockez pas vos combustibles (bois, fuel, réserve de gaz) contre votre maison, car ils pourraient eux-mêmes prendre feu et accélérer la destruction de votre habitation.
  • Si vous êtes témoin d'un début d'incendie, prévenez le 18, le 112 ou le 114 (appel d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes) et essayez de localiser le feu avec précision.
  • Mettez-vous à l’abri dans un bâtiment en attendant les secours. Une voiture n’est pas un abri sûr.

La sécheresse : un facteur supplémentaire à prendre en compte

Pour les mois de juin à août, Météo France prévoit des températures au-dessus des normales climatiques dans la quasi-totalité de la métropole et un déficit en précipitations. Or, les conditions météorologiques (sécheresse, température et vent) ont une forte influence sur la sensibilité de la végétation au feu et sur la vitesse de propagation.

En cas de canicule ou de sécheresse, redoublons d’attention !