Webinaire Finance ClimAct : progrès et défis de la finance durable

Le Mardi 18 mai 2021


Crédits : Finance ClimAct

Un webinaire « Finance ClimAct : de nouveaux outils pour une stratégie européenne renouvelée » est organisé le mardi 1er juin 2021, dans le cadre de la Semaine verte de l’Union européenne. Il propose de découvrir les premiers résultats du projet Finance ClimAct et d’échanger avec ses membres.

Webinaire Finance ClimAct, 1er juin 2021, de 9 h à 12 h45

Construire une économie bas-carbone

Lancé en 2019, le projet Finance ClimAct est mené par un consortium de huit acteurs clés de la finance durable en France. Inédit, ce programme d’ingénierie financière contribue à la mise en œuvre de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) de la France et du Plan d’action finance durable de l’Union européene.

8 partenaires : ministère de la Transition écologique, Agence de la Transition écologique (Ademe), Autorité des marchés financiers (AMF), Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), 2° Investing Initiative (2DII), Institut de l’économie pour le climat (I4CE), Finance for Tomorrow (F4T), GreenFlex.

 

Premiers résultats

Alors que le projet Finance ClimAct vient d’achever sa première phase (mars 2019 – mars 2021), le webinaire fera le point sur les progrès récents du secteur financier, mais aussi sur les défis qu’il doit encore relever afin de contribuer à une économie bas-carbone et résiliente au changement climatique. La matinée de webinaire est organisée en trois sessions.

  • Session 1. Durabilité, impact et attentes des épargnants : disposons-nous des outils nécessaires ?
  • Session 2. Reporting climat : où en sommes-nous et vers où allons-nous ?
  • Session 3. France Relance : comment réussir la décarbonation de l’industrie ?

Objectifs de Finance ClimAct

Le projet vise à développer outils, méthodes et connaissances nouvelles permettant :

  • aux épargnants individuels d’intégrer les objectifs environnementaux dans leurs choix de placements ;
  • aux institutions financières d’intégrer les questions climatiques dans leurs processus de décision ;
  • aux industriels et à leurs partenaires de concrétiser des projets d’efficacité énergétique et bas-carbone.
Il bénéficie d’un budget de 18 millions d’euros, dont 10 millions de financement par la Commission européenne (LIFE Integrated Projetcs)