Nomination de François Bonnet, délégué ministériel Forêt-Bois

Le Vendredi 8 janvier 2021

La forêt et la filière bois jouent un rôle essentiel dans les politiques relatives au changement climatique et à la biodiversité et constituent, donc, un enjeu majeur de coordination pour l’action du ministère de la Transition écologique.

Le bois possède des atouts environnementaux indéniables (stockage carbone) qui en font un matériau privilégié pour la construction dans le contexte de la future RE2020. C’est aussi la première source d’énergie renouvelable. La forêt contribue à la stabilisation des sols, à la prévention des risques naturels et offre, enfin, un espace de récréation et de ressourcement pour de nombreux Français.

Pour répondre à ces enjeux, le ministère de la Transition écologique a recruté un délégué ministériel forêt-bois. Rattaché à la directrice générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), il contribuera à consolider une approche systémique et partagée de l’action conduite par l’ensemble des services du ministère sur tous les sujets relatifs à la forêt et au bois. Il agira en étroite interaction avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’ensemble des partenaires du domaine. Cela permettra de conforter la cohérence des politiques publiques concernées et d’accroître les synergies entre elles.

Il participera aussi à l’animation et la coordination de l’agenda forêt national et international qui s’annonce très riche dans les prochains mois et sera un interlocuteur privilégié des partenaires du ministère pour toutes les questions transversales relatives à la forêt et au bois.

Ingénieur agronome et ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, François Bonnet a passé plus de vingt ans à l’Office National des Forêts, dont il était le directeur général adjoint depuis septembre 2018. Il a exercé l’essentiel de sa carrière dans les territoires. Il a été sous-préfet d’arrondissement dans la Sarthe (2005-2008) puis en Corrèze (2008_2009). Il a passé plus de vingt ans à l’Office National des Forêts, dans différents postes territoriaux. Il en était le directeur général adjoint depuis septembre 2018.

« Les forêts ne sont pas qu’un patrimoine naturel majeur de notre pays qu’il faut préserver. Ce sont aussi de formidables richesses pour réussir notre transition écologique. Au carrefour de nombreuses politiques publiques, une approche transversale est indispensable. L’arrivée de François Bonnet est l’occasion d’accélérer nos efforts et de dynamiser le travail de l’ensemble des acteurs qui se préoccupent de la forêt et du bois » Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

« De la forêt au bois comme produit, toute une chaîne de valeur devra monter en puissance pour rendre possible à grande échelle une construction durable, bas-carbone et respectueuse de l’environnement. Il s’agit d’une formidable opportunité pour notre pays que toutes les filières devront saisir et que l’Etat accompagnera. Le travail de coordination de François Bonnet sera pour cela essentiel. » Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement

« Les forêts sont des réservoirs de biodiversité essentiels, ce qui leur confèrent une place centrale dans notre stratégie nationale pour les aires protégées. Après la création du Parc national de forêts en 2020, nous nous engageons à protéger, d’ici 2022, 250 000 ha de forêts en métropole et outre-mer. Cette protection de nos forêts, dans un esprit « à la française » qui autorise dans ces espaces des activités durables, préserve les équilibres économiques et écologiques. C’est un défi majeur pour lequel je sais pouvoir compter sur l’expérience et l’expertise de François Bonnet. » Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité