Nicolas Hulot et Elisabeth Borne saluent la décision historique du Groupe CMA CGM de choisir la motorisation au gaz naturel liquéfié

Le Mardi 7 novembre 2017

Nicolas HULOT, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth BORNE, ministre chargée des Transports, saluent la décision historique du Groupe CMA CGM, numéro 3 mondial du transport maritime par conteneur, de doter ses futurs porte-conteneurs géants d’une motorisation au gaz naturel liquéfié.

Cette décision, qui est une première dans l’industrie, illustre bien la capacité à innover au service de la protection de l’environnement et de la sauvegarde des océans et de la biodiversité : le choix du gaz naturel liquéfié pour la motorisation de navires capables de transporter 22 000 conteneurs démontre l’ambition de l’industrie française au service de la transition écologique.

L’annonce faite aujourd’hui s’inscrit pleinement dans les suites de l’accord historique de Paris pour le climat et dans la réglementation adoptée par l’Organisation maritime internationale au mois d’octobre 2016 qui vise à réduire la teneur maximale en soufre des fuels maritimes de 3,5  % à 0,5 % au 1er janvier 2020. Elle s’inscrit aussi pleinement dans le cadre du Plan climat qui vise à mettre la France sur la trajectoire de ces accords.

Pour Nicolas HULOT : « Ce choix responsable place le Groupe CMA CGM au cœur de la bataille pour notre planète comme je souhaite que se place toute l’industrie française. Par l’innovation qu’elle représente, cette décision courageuse va, je l’espère, ouvrir la voie à l’ensemble de l’industrie maritime pour porter des projets innovants toujours plus écoresponsables.».

Pour Elisabeth BORNE : « Alors que la transition énergétique figure parmi les enjeux majeurs du transport maritime, je me félicite qu’un fleuron français comme le Groupe CMA CGM fasse le choix de s’engager résolument dans cette voie. Ce doit être un encouragement fort pour l’ensemble de la filière, qui doit en particulier permettre de développer rapidement ce type d’avitaillement dans nos grands ports ».