Jean-Baptiste Djebbari lance les journées pour l’accélération et la modernisation des infrastructures

Le Mercredi 20 janvier 2021
A l’occasion de la signature du Pacte d’Engagement réunissant les membres de l’Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (IDRRIM), Jean-Baptiste Djebbari, ministre chargé des Transports, a annoncé le lancement d’une démarche innovante autour des infrastructures et des travaux publics : les Journées pour l’Accélération et la Modernisation des Infrastructures (JAMI).

La crise sanitaire que nous traversons démontre l’importance des infrastructures pour nos approvisionnements du quotidien, afin de maintenir tous les services nécessaires à nos concitoyens. Leur modernisation et l’accélération des projets doivent cependant répondre aux enjeux liés au changement climatique.

Porté par l’innovation, le secteur des infrastructures et des travaux publics est déjà en pleine mutation comme en témoignent les nouvelles pratiques comme le recyclage des chaussées, les enrobés tièdes, les bétons verts, les solutions de captation d’énergie par la route, ou encore le développement d’engins de chantier propulsés à l’hydrogène.

Le nouveau pacte d’engagement signé ce jour réaffirme l’objectif de transition écologique et met l’accent sur la transition numérique et sur l’écoute du citoyen. Ces objectifs doivent porter le secteur pour la décennie à venir.

Pour concrétiser cet engagement, le Ministère chargé des Transports et les fédérations professionnelles du secteur des infrastructures et des travaux publics vont animer et co-construire des ateliers de réflexion et  des événements afin de contribuer à dessiner l’avenir de ce secteur d’activité essentiel pour notre vie quotidienne, avec les Journées pour l’Accélération et la Modernisation des Infrastructures (JAMI) d’ici à l’été 2021.

Ces journées s’inscrivent en accompagnement des projets de la Loi d’Orientation des Mobilités et du plan France Relance : avec plus de 6 Md€ dédiés les infrastructures ferroviaires, routières, fluviales, portuaires, et de transports collectifs, les chantiers verront une augmentation significative de leur activité en 2021 et 2022, partout dans notre pays.

Avec les JAMI, je souhaite réunir largement tous les acteurs de terrain pour écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire des infrastructures de mobilités, répondant aux enjeux de transition écologique et favorisant les opportunités d’embauches pour répondre aux besoins soutenus dans les métiers des travaux publics.
Jean-Baptiste Djebbari