Jean-Baptiste Djebbari et Agnès Pannier-Runacher réuniront le Comité stratégique de filière (CSF) ferroviaire le vendredi 9 juillet 2021

Le Jeudi 8 juillet 2021

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, et le Comité stratégique de filière (CSF) ferroviaire, représenté par son président Henri Poupart-Lafarge, signeront l’avenant au contrat de la filière ferroviaire dans les locaux du site Alstom de Villeurbanne (69), ce vendredi. 

Cet avenant fait suite à la signature du contrat initial le 9 avril 2019. Il tire un premier bilan de ce dernier et propose de nouveaux engagements par l’Etat et la filière, notamment sur le soutien à la transition écologique, la compétitivité et la souveraineté de la filière ainsi que les compétences et l’emploi.

La signature se fera dans les locaux de l’Alstom de Villeurbanne. Centre d’expertise d’Alstom en matière d’électronique et de digital, ce site est le seul au monde capable de concevoir et de déployer sur un seul lieu, toute électronique ferroviaire, le cerveau et le système nerveux du train et du réseau ferré. Avec près de 900 salariés, il intervient sur l’ensemble de la gamme de solutions d’Alstom : trains (métros, tramways, régional, interurbain, TGV, locomotives…) ainsi que la signalisation grandes lignes et urbaines

9H20    Arrivée sur le site d’Alstom
Toute presse accréditée

    
11h20    Interventions de :
-    Henri Poupart-Lafarge, Président du CSF Ferroviaire
-    Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie
-    Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports (par visioconférence)
Toute presse accréditée
    

Plénière du CSF – Huis clos
    
11h45    Signature de l’avenant au contrat 
Toute presse accréditée 

11h50    Point presse

A propos du plan « France Relance »
Le Gouvernement a présenté le 3 septembre 2020 le plan « France Relance », une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Ce plan est le résultat d’une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise.  L’objectif : bâtir la France de 2030. Les moyens consacrés par le Gouvernement et l’Europe sont à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros, soit un tiers du budget annuel de l’État. 40% ont été financés par l’Union européenne, des fonds mobilisables par les États membres jusqu’en 2026. 

« France Relance » mobilise plus de 35 milliards d’euros en faveur de l’industrie, avec une feuille de route structurée autour de quatre axes : décarboner, (re)localiser, moderniser et innover.

Plus d’informations sur le site du Gouvernement dédié au plan de relance : www.planderelance.gouv.fr

Portail de data-visualisation territorialisée des projets soutenus dans l’industrie : https://datavision.economie.gouv.fr/relance-industrie

Merci de vous accréditer à l’adresse suivante : pref-communication@rhone.gouv.fr

En raison des conditions sanitaires exceptionnelles, cet événement se fera dans le plus strict respect des règles de distanciation physique et des gestes barrières. Le port du masque est obligatoire.