Recherche

Jean-Baptiste Djebbari annonce les 5 lauréats de l'appel à projets "Intrapreneuriat" du programme Propulse de l'Agence de l'innovation pour les transports

Le Mardi 1 février 2022

Après l’annonce des 15 lauréats « Transport durable » et « Communautés de données » le 17 décembre dernier, l’Agence de l’innovation pour les transports (AIT) vient de sélectionner les premiers agents du ministère des Transports qui vont intégrer le programme d’accompagnement et d’accélération, nommé « Propulse ».

L’enjeu de cet accompagnement est de soutenir au sein de l’administration les innovations les plus prometteuses et avec un fort impact de tous types : de services, d’usages, technologiques, sociales, organisationnelles, industrielles, contribuant à l’atteinte des objectifs stratégiques de l’Etat en matière de transports durables, résilients, attractifs et accessibles, et d’accompagner les acteurs qui les portent.

Après une phase d’audition devant un jury de haut niveau du ministère des transports et de personnalités reconnues du secteur des mobilités, 5 projets ont été retenus :

  • APP’ ISIS : création d’une application smartphone de saisie et signalement des faits de délinquance et harcèlement dans les transports en commun (Fabrice Fussy – DGITM) ;
  • BDD arrêt de circulation PL : développement d’une application permettant aux administrations de renseigner et soumettre à la signature des arrêtés de circulation portant des restrictions, géolocalisées, pour les poids lourds. (Mathieu Fernandez-Vandewalle – DGITM) ;
  • Mesures d’antennes de radars par drones : développer un système miniaturisé embarqué par un drone pour améliorer la sécurité et la fluidité du trafic (Pierre Kusmeruck - DGAC) ;
  • Next vision : valider l’apport des nouvelles technologies de « réalité virtuelle » dans l’amélioration de détection de menaces dans les bagages aéronautiques sur la base d’images scanner 3D (Christophe Hunter –ENAC) ;
  • QUATSHI : nouveau système de mesure de la quantité de produit déverglaçant restant sur les pistes aéroportuaires afin d’en limiter l’usage tout en assurant la sécurité. (Guillaume Casteran – DGAC).

Les projets vont bénéficier d’un accompagnement d’accélération sur-mesure de 9 mois ainsi que d’un financement pouvant aller jusqu’à 100 k€ par projet.

Les services du ministère des Transports, ainsi fédérées pour l’innovation par l’AIT s’engagent pleinement dans les grandes transitions que traverse le secteur des transports pour dynamiser et valoriser l’innovation au service des usagers.

Revenir en haut de la page