Extension des horaires d’ouverture des restaurants « routiers »

Le Mardi 15 décembre 2020
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports a annoncé l’extension des horaires d’ouverture des restaurants autorisés à servir des repas à table aux professionnels du transport routier. Ceux-ci pourront dorénavant ouvrir sur l’ensemble de la journée notamment pour la prise des repas du midi. Ils pourront également ouvrir pendant les horaires de couvre-feu. Le Gouvernement tient à cette occasion à témoigner à nouveau sa reconnaissance aux acteurs du transport routier de marchandise dont l’activité contribue à la continuité de la chaîne alimentaire et au bon fonctionnement de l’économie durant la crise sanitaire.

Compte tenu des conditions météorologiques hivernales, afin de maintenir des conditions de travail satisfaisantes pour les conducteurs routiers, sur la proposition de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, les centres et relais routiers jusqu’alors ouverts de 18h à 10 h le lendemain, peuvent également à compter de ce jour accueillir les professionnels du transport routier pour le repas de midi.

Environ 400 restaurants routiers sont aujourd’hui ouverts. Les préfets de département pourront continuer d’adapter la liste de ces établissements habituellement fréquentés par les routiers. Il s’agit d’assurer une couverture suffisante du territoire pour répondre aux besoins des conducteurs routiers et pour permettre d’assurer un strict respect des mesures sanitaires. Seuls les professionnels du transport routier, sur présentation de leur carte professionnelle, peuvent accéder à ces établissements pour y prendre des repas à table. Les protocoles sanitaires en vigueur dans la restauration d’entreprises y sont applicables.

Le ministre a également précisé que l’ensemble des restaurants peuvent poursuivre leurs activités de vente à emporter, y compris de plats chauds. L’accès aux sanitaires est également possible même lorsqu’ils ne sont pas directement accessibles depuis l’extérieur.

Enfin, l’attention reste maintenue sur les conditions d’accueil des conducteurs aux points de chargement et de déchargement.

Tout dysfonctionnement constaté peut être signalé à l’adresse suivante : servicesTRM@developpement-durable.gouv.fr

J’avais pris l’engagement de suivre l’évolution de la situation. Le gouvernement a entendu la demande des professionnels portée par les organisations syndicales et par les fédérations professionnelles représentatives d’élargir la possibilité d’ouverture pour les repas de midi. Alors que les conditions climatiques se dégradent, je me réjouis que les routiers puissent bénéficier de repas chauds, pris au chaud.
Jean-Baptiste Djebbari