Communiqué de presse - 4èmes Assises nationales des risques naturels

Le Lundi 25 mars 2019
François de Rugy mobilise les acteurs pour une meilleure prévention des risques naturels dans nos territoires, rendus plus vulnérables par le changement climatique.

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a ouvert ce matin les 4èmes Assises nationales des risques naturels à Montpellier.

Cette édition rassemble près de 800 participants, issus des collectivités territoriales, acteurs économiques, associatifs, ou encore opérateurs de l’État, tous engagés pour réduire l'impact des catastrophes naturelles sur nos territoires.
 
L’ouragan Irma en 2017, ou plus récemment les dramatiques crues de l'Aude en octobre dernier, rappellent l’exposition de notre territoire, en métropole et Outre-mer :

  • 17 millions de Français résident en zone inondable.
  • Près de 11 000 communes sont couvertes par un plan de prévention des risques.
  • 850 millions d’euros d’indemnisations sont versés chaque année par le régime catastrophes naturelles.

Pour faire face à ces risques, François de Rugy annonce plusieurs mesures visant à renforcer les politiques de prévention des risques et l’accompagnement des démarches des collectivités en la matière :

  • La réalisation des Programmes d’actions pour la prévention des inondations (PAPI), portés par les collectivités pour réduire la vulnérabilité de leur territoire, sera simplifiée et accélérée. Pour cela, une mission sera conduite en étroite association avec la Commission mixte inondation et des propositions seront formulées à l’automne 2019.
  • Des campagnes de sensibilisation du grand public sur les comportements à adopter en cas d’incendies de forêt ou d’inondations seront reconduites en 2019.
  • La réalisation des plans de prévention des risques d’inondations, qui permettent un aménagement durable en tenant compte du risque, sera facilitée grâce à la sortie prochaine d’un décret qui clarifie les règles applicables à ces plans.
  • Enfin, un plan d’actions visant à améliorer la connaissance des risques glaciaires et périglaciaires sera élaboré, en lien étroit avec les collectivités concernées.

François de Rugy a également souligné des mesures déjà engagées :

  • Le soutien apporté par le Fonds Barnier aux travaux de prévention des risques a été renforcé dans la loi de finances pour 2019 : le taux de soutien apporté par le Fonds Barnier aux travaux de réduction de la vulnérabilité des habitations a été porté de 40% à 80%. Aux Antilles, le soutien au renforcement face aux risques sismiques et cycloniques des établissements d’enseignement scolaire et des bâtiments publics utiles à la gestion de crise, a été accru.
  • L’importance de stabiliser, suite aux assouplissements introduits fin 2017 par la loi Fesneau, le cadre réglementaire de la compétence « Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations » confiée aux collectivités.

 François de Rugy, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré : « J’ai besoin de vous tous pour remplir ces objectifs et conduire ces chantiers importants dans les prochains mois. Pour agir plus efficacement, nous devons agir collectivement. Vous pourrez compter sur ma détermination pour prévenir les risques naturels auxquels nos territoires sont exposés. »