Agents des routes : respectez leur travail, respectez-les

Le Vendredi 9 septembre 2022

Le ministère des Transports lance une nouvelle campagne pour dénoncer les incivilités subies par les agents en charge de l’exploitation et de l’entretien des routes. L’objectif de cette campagne de sensibilisation est de susciter une prise de conscience des conducteurs sur les comportements inappropriés de certains usagers et d’informer sur la gravité des sanctions pénales encourues.

Une campagne pour dénoncer et alerter

Agressions physiques, menaces, insultes, jets d’objets… Les agents des routes sont chaque jour confrontés aux incivilités des usagers dans l’exercice de leur fonction. Ces situations sont paradoxales car les agents sont agressés alors qu’ils assurent des missions d’utilité publique (protection, mise en sécurité des usagers de la route). Les comportements irrespectueux des conducteurs, qui vont parfois jusqu’à la mise en danger des agents, sont punis par la loi.

Le ministère s’engage à travers cette campagne aux côtés des agents pour condamner ces actes.

Trois scénarios ont été choisis pour dénoncer le paradoxe des incivilités :

  • Vous me balancez les pires insultes, c’est comme ça que vous me dites merci ?
  • Vous me foncez dessus, c’est comme ça que vous me dites merci ?
  • Vous me faites un doigt d’honneur, c’est comme ça que vous me dites merci ?

Afin d’incarner ces messages et sensibiliser sur ces agressions répétitives, les agents des DIR se sont mobilisés et ont participé à la réalisation de la campagne. Ils ont ainsi eu la possibilité de présenter leur métier et de valoriser leur mission.

Pour en savoir plus

Les agents des DIR au service de la sécurité des usagers

L’État est responsable de 12 000 km d’autoroutes et de routes nationales gérées par 11 directions interdépartementales des routes (DIR) qui assurent la construction et l’entretien du réseau routier.

Les DIR ont 3 missions principales :

  • L’exploitation des routes (surveillance du réseau, gestion du trafic, information, interventions lors d’accidents, viabilité notamment en période hivernale).
  • L’entretien des chaussées et de leurs dépendances (accotements, fossés, bassins, plantations), des aires de service, des ouvrages d’art (ponts, viaducs, tunnels, murs), des équipements de la route (signalisations, dispositifs de retenue, dispositifs de surveillance...) ;
  • L’ingénierie routière à la demande des services de maîtrise d’ouvrage, pour les études de projets routiers et la direction de l’exécution des travaux d’infrastructures nouvelles.

Les DIR travaillent au quotidien pour offrir aux usagers un service fluide et homogène. Leurs agents assurent des missions d’utilité publique.

Incivilités : des comportements punis par la loi

  • Proférer des menaces et actes d’intimidations contre une personne exerçant une fonction publique peut être sanctionné jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende (article 433-3 du Code pénal).
  • Commettre un outrage contre une personne exerçant une fonction publique peut être sanctionné jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 7500 € d’amende (article 433-5 du Code pénal).
  • Atteindre à l’intégrité physique ou psychique d’une personne, ou commettre des violences entrainant une incapacité de travail peuvent être sanctionnés jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende (article 222-13 du Code pénal).
Revenir en haut de la page