SN.2.2.1 - Réformer l’enseignement et la formation agricole : intégrer au tronc commun obligatoire l’enseignement de l’agroécologie, imposer des stages dans des exploitations qui appliquent les méthodes de l’agroécologie, ouvrir la formation continue sur les pratiques agroécologiques pour tous les agriculteurs, former les conseillers techniques aux pratiques de l’agroécologie

Se nourrir

01. Déjà mises en œuvre

La réforme de l’enseignement agricole et de son plan "enseigner à produire autrement", a été renforcée dès la rentrée 2020, et une campagne de communication « l’aventure du vivant » a été lancée. Dans la continuité du plan précédent, ce nouveau plan intitulé "Enseigner à Produire Autrement, pour les transitions et l’agro-écologie", place explicitement l’apprenant au centre de la démarche, dépasse le domaine de la production agricole pour aborder celui de la transformation et des services et intègre mieux les initiatives de l’enseignement supérieur.

Il a pour ambition de développer les compétences professionnelles et citoyennes des apprenants et de leur permettre de contribuer activement aux transitions alimentaires, agro-écologiques et plus largement à toutes les transitions indispensables pour inventer un nouveau modèle.

Ce second plan a vocation à mobiliser l’ensemble des acteurs de l’enseignement agricole technique et supérieur, publics et privés, aux niveaux national, régional et local et en lien avec les acteurs du territoire. Il entre en résonance avec les politiques publiques portées par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, développement de l’agriculture biologique, réduction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques ou anti-microbiens, démarches collectives via les GIEE, stratégie nationale bas carbone, mesures de la loi issue des Etats Généraux de l’Alimentation (EGALIM) concernant la restauration collective, plans alimentaires territoriaux (PAT), etc.

Ce plan fixe des objectifs ambitieux : 100% des établissements engagés dans une démarche écoresponsable d’ici 2022, 100% des référentiels intégrant les enjeux des transitions, du bien-être animal et de l’agroécologie d’ici 2025


Cette mesure n’a pas fait l’objet d’une transcription légistique


Principaux leviers de mise en œuvre

Autres modalités

Mise à jour : 13 janvier 2021

Revenir au listing des mesures