SD-A2.3 - Augmenter les montants du fonds vélo de 50 à 200 millions d’euros par an pour financer des pistes cyclables

Se déplacer

01. Déjà mises en œuvre

Le plan de relance consacre 200 millions d’euros supplémentaires pour la période 2021-2022 au développement de la pratique du vélo en France.

Le plan « React-EU », en cours de discussion par les instances européennes, pourrait mobiliser 175 millions d’euros pour le développement du vélo à disposition des régions, en abondement du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour lesquels les aménagements cyclables sont éligibles.

Depuis 2019, 215 M€ ont été attribués au titre du fonds mobilités actives, fonds venant en soutien des projets d’aménagements cyclables des collectivités locales. Le rythme a ainsi été plus élevé qu’initialement envisagé de 50M€/an.

La dotation de soutien à l’investissement local a été abondée de 1 milliard d’euros dans le cadre du plan de relance. Cette dotation permet de soutenir également à l’échelle départementale les aménagements cyclables portés par les collectivités locales. En 2020, 37 M€ ont été engagés sur les crédits relance de la DSIL pour des projets favorables au développement des mobilités actives. Cumulé depuis 2018 DSIL a ainsi contribué à hauteur de 144M€ à la politique en faveur de la marche et du vélo.

Le plan de relance (3.9 Mo, PDF)   Télécharger dans une nouvelle fenêtre

Enfin, un programme CEE « Génération vélo » a été lancé pour former 800 000 jeunes du niveau élémentaire à la pratique du vélo, pour un montant total de 50M€ co-financé avec les collectivités.


Cette proposition a fait l’objet d’une transcription légistique avec des points d’attention.


Principaux leviers de mise en œuvre

Mise à jour : 11 mai 2021

Revenir au listing des mesures