Transition écologique dans les territoires : Barbara Pompili lance « la Communauté des territoires démonstrateurs de transition écologique »

Le Mercredi 24 mars 2021

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a lancé hier la « Communauté des territoires démonstrateurs de transition écologique ». Lors d’un forum virtuel, la ministre a réuni les territoires engagés dans la transition écologique ou qui souhaitent s’y engager, en s’appuyant sur l’expérience de territoires les plus investis sur le sujet.

Cette communauté a pour but de partager des solutions clé en main, à destination de tous les territoires, sur la base d’initiatives qui ont déjà été expérimentées, approuvées et qui sont à la fois reproductibles et inspirantes.

Le Forum des territoires en transition qui s’est tenu hier est à la fois l’aboutissement d’une démarche engagée depuis février 2018 avec les contrats de transition écologique (CTE), et le démarrage d’une dynamique plus large dans les années à venir.

Ce forum a permis de mettre en lumière les territoires déjà engagés comme les CTE, les Territoires à énergie positive (TEPOS), les Territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) et les bonnes pratiques mises en œuvre dans le cadre des plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET),   

Le souhait du gouvernement est de diffuser ces expériences positives sur l’ensemble du territoire dans le cadre des Contrats de Relance et de Transition Ecologique (CRTE). Les territoires intéressés pourront ainsi bénéficier de l’expérience de leurs pairs, de leurs outils, pour s’engager dans la transition écologique. Les CRTE porteront la transition écologique comme axe transversal du projet de territoire, dans une approche intégrée de l’ensemble des politiques publiques (culture, sport, santé, éducation, économie, habitat, commerce, agriculture…).

Barbara Pompili a annoncé que les territoires qui souhaitent s’engager dans des démarches de transition écologique territoriale seront appuyés et accompagnés par le ministère de la Transition écologique, notamment dans le cadre du plan France Relance.

Depuis le début du quinquennat, le ministère s’est engagé dans une politique volontariste à l’attention des territoires, afin d’ancrer de manière très concrète nos politiques publiques. Grâce aux Contrats de transition écologique (CTE) signés entre l’Etat et les territoires impliqués, le Gouvernement a prouvé que la transition écologique était bel et bien un moteur de transformation et de dynamisme, en faveur d’un modèle de développement résilient. Nous avons désormais besoin que les expériences réussies puissent servir à tous ceux qui souhaitent aujourd’hui s’engager dans la transition écologique de leur collectivité, notamment dans le cadre des nouveaux CRTE. Il existe un vivier formidable d’initiatives que j’ai souhaité réunir sous la bannière de cet événement des territoires en transition.

Barbara Pompili

Pour rappel : Du CTE au CRTE

Le Contrat de transition écologique (CTE) a été lancé par le Gouvernement en février 2018, et fédère 107 territoires. C’est un dispositif contractuel construit à l’échelle d’un ou plusieurs Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), entre l’État et des collectivités. Il associe partenaires publics et privés, notamment les associations environnementales et les acteurs économiques du territoire. Il comprend un programme d’actions concrètes d’une durée de 3 à 4 ans, avec des engagements précis établis entre partenaires, et des objectifs de résultats qui font l’objet d’un suivi et d’une évaluation.

Ce contrat a servi de modèle pour l’élaboration des contrats de relance et de transition écologique (CRTE) qui ont vocation à se déployer sur l’ensemble du territoire. Les territoires déjà engagés sont désormais appelés à montrer l’exemple pour monter des projets de territoires écologiques, source de développement économique durable au service du quotidien de nos concitoyens.